Icon Sport

Les Fidjiens médaillés d'or, le bronze pour l'Argentine... Ce qu'il ne fallait pas manquer mercredi

Les Fidjiens médaillés d'or, le bronze pour l'Argentine... Ce qu'il ne fallait pas manquer mercredi
Par Rugbyrama

Le 29/07/2021 à 08:47Mis à jour

Les Fidjiens médaillés d'or, l'Argentine arrache le bronze, Marcos Moneta termine meilleur marqueur du tournoi masculin, Mathieu Tanguy condamné à quatre mois de prison avec sursis, les All Blacks porteront logo d'Ineos et Greenpeace s'insurge... Ce qu'il ne fallait pas manquer ce mercredi

Les Fidjiens médaillés d'or

Le choc du tournoi olympique entre les tenants du titre fidjiens et les premiers mondiaux néo-zélandais aura tenu toutes ses promesses. Au cours d'une rencontre riche en essais, ce sont des Fijdiens qui ont montré leur talent pour décrocher la médaille d'or devant les Blacks (27-12). Les Fidji s'offrent donc leur deuxième titre olympique en deux éditions.

L'Argentine arrache le bronze

Lors de la petite finale de la compétition masculine des Jeux olympiques de Tokyo, les Argentins ont décroché la troisième place, synonyme de médaille de bronze, en battant la Grande-Bretagne (17-12). Au terme d'un match accroché, les Sud-Américains ont été les plus dominateurs et ont profité du talent de leurs individualités, pour s'offrir leur première médaille olympique à 7.

Marcos Moneta termine meilleur marqueur du tournoi

Avec six essais inscrits en six rencontres, le jeune Argentin Marcos Moneta (21 ans) a terminé le Tournoi au rang de meilleur marqueur d'essais, participant grandement au beau parcours des Pumas, médaillés de bronze. Auteur d’un doublé décisif lors de l’exploit en quart de finale face aux Sud-Africains, le feu follet a donc fait parler la poudre à Tokyo. Dans les années à venir, il sera sans doute l’une des attractions du circuit mondial.

Tanguy condamné à quatre mois de prison avec sursis

Deuxième ligne professionnel du Stade rochelais, Mathieu Tanguy, 25 ans, a été condamné le jeudi 22 juillet dernier à quatre mois de prison avec sursis pour violences en réunion. Il répondait devant le tribunal de La Rochelle pour des faits qui se sont déroulés le 8 décembre 2019, vers 2 heures du matin, dans une discothèque rochelaise située à proximité de la préfecture.

L'altercation s'est poursuivi en dehors de la boîte de nuit, le prénommé Grégory (constitué partie civile pour l'audience) passe la fin de la soirée aux urgences avec le nez cassé et cinq jours d'ITT. Le tribunal a souligné que Mathieu Tanguy était en récidive. Et le ministère public a déploré "qu’une personne de notoriété publique n’ait pas respecté les valeurs inculquées par ce sport et donné un très mauvais exemple à la jeunesse", ont rapporté nos confrères de Sud Ouest.

Les All Blacks porteront logo d'Ineos, Greenpeace s'insurge

La Fédération néo-zélandaise de rugby (NZR) a signé avec Ineos, le géant britannique de la chimie et du pétrole, un contrat de parrainage qu'elle a annoncé mercredi, aussitôt dénoncé par l'association écologiste Greenpeace. Spécialiste des produits chimiques, pétrochimiques et des polymères, l'entreprise a signé un contrat de six ans qui lui permettra notamment d'apposer son logo sur les shorts des équipes masculines et féminines des All Blacks. Le montant de l'accord est de 8 millions de dollars néo-zélandais (4,7 millions d'euros), selon la presse.

Contenus sponsorisés