Icon Sport

"Les Bleus, ça a toujours été un rêve"... Le top des déclas du week-end

"Les Bleus, ça a toujours été un rêve"... Le top des déclas du week-end
Par Rugbyrama

Le 30/11/2020 à 15:22Mis à jour Le 30/11/2020 à 15:23

Le rêve éveillé de Donovan Taofifenua après son triplé contre Bayonne, la joie de Pierre Mignoni après la victoire de Lyon, ou la déception de Baptiste Serin de ne pas pouvoir prendre part au Crunch de dimanche prochain... Voici le top des déclas du week-end.

" Les Bleus, ça a toujours été un rêve. "

Donovan Taofifenua a éclaboussé de son talent la rencontre opposant son équipe du Racing à celle de Bayonne hier à l'Arena. Auteur d'un triplé, l'ailier a marqué 6 essais en 8 titularisations cette saison. D'excellentes performances qui l'ont conduit jusqu'à la porte du domaine de Marcoussis, où il va rejoindre le groupe France pour la première fois, pour disputer la finale de la Coupe d'automne des nations contre l'Angleterre dimanche prochain. Pour le jeune Racingman, c'est un rêve qui se réalise : "Je l'ai appris à 14h. Je faisais une séance d'explosivité avant le match et à la fin, j'ai bien vu que j'avais beaucoup de notifications sur mon portable. J'étais super heureux parce que ça a toujours été un rêve, un objectif." Espérons pour lui et les Bleus que sa bonne forme du moment perdure au moins jusqu'à 15h dimanche prochain à Twickenham.

" Celle-ci, elle est aussi belle que de battre une équipe de plus de trente points."

Pierre Mignoni le sait, un essai décisif en bout de ligne de Demba Bamba est chose suffisamment rare pour se permettre d'extérioriser sa joie. Après la rencontre contre le Stade français gagnée d'un petit point dans les conditions décrites plus tôt (20-19), le manager lyonnais racontait : "Celle-ci, elle est aussi belle que de battre une équipe de plus de trente points. C'est vraiment important au regard de la situation qu'on vit depuis quelques temps. Je suis très fier des joueurs."

" Un sentiment d'inachevé de quitter le groupe France"

Baptiste Serin rejoint la liste des joueurs ayant participé à trois rencontres avec le XV de France dans cette Autumn Nations Cup. De ce fait, c'est devant son poste de télévision qu'il sera forcé de regarder la finale de ce tournoi. Une situation que, comme nombre de Bleus, il vit péniblement : "Il y a un sentiment d'inachevé de les quitter car j'aurais bien aimé jouer ce match contre l'Angleterre. Bon, on connaissait la règle avant le début de la séquence... J'ai confiance en l'équipe et je sais que tous ceux qui restent vont faire perdurer l'état d'esprit qui a été créé dès le départ."

XV de France - Baptiste Serin (Toulon)

XV de France - Baptiste Serin (Toulon)Icon Sport

" Nous voulions lui faire honneur. Ce soir, je crois que c’est mission accomplie et qu’il est fier de nous."

Baptiste Pesenti a été plutôt bon contre l'Italie. Pour sa première sélection avec le maillot du XV de France, le Palois ne s'est pas laissé submergé par les émotions que peuvent engendrer une première sélection, surtout dans le contexte de l'hommage à Christophe Dominici, disparu mardi dernier. À ce propos, il déclarait après le match : "On a tous été surpris et choqués d’apprendre cette nouvelle. On s’est ressaisi, on s’est dit qu’on allait faire ça pour lui. Il ne fallait surtout pas sortir de la préparation du match et nous voulions lui faire honneur. Ce soir, je crois que c’est mission accomplie et qu’il est fier de nous."

" Ce soir, je ressens de la colère."

Sur sa pelouse, le Castres Olympique est loin d'être souverain cette saison. Contre L'ASMCA, les Tarnais ont concédé une deuxième défaite de rang, sur un score fleuve (14-40). Après la rencontre, le coach Mauricio Reggiardo pestait : "Ce soir, je ressens de la colère. Quand on voit comment on s'entraîne en semaine, les efforts des joueurs et du staff, c'est dur." Le prochain bloc de matches à venir sera décisif pour le CO, puisqu'il s'en ira à Pau avant de recevoir Brive et Bayonne. Pour l'heure, les Castrais n'ont qu'un seul petit point d'avance sur Brive, mais avec deux matches en retard.

Top 14 - Mauricio Reggiardo (Castres)

Top 14 - Mauricio Reggiardo (Castres)Icon Sport

Contenus sponsorisés