Icon Sport

Ntamack à l'ouverture, Alldritt en huit... Voici votre XV de l'année à l'international

Ntamack à l'ouverture, Alldritt en huit... Voici votre XV de l'année à l'international
Par Rugbyrama

Le 23/12/2020 à 16:16Mis à jour Le 24/12/2020 à 09:47

INTERNATIONAL - Après avoir voté depuis plusieurs joueurs sur vos joueurs préférés poste par poste, il est temps de découvrir quel est votre XV de l’année à l'international. Antoine Dupont a notamment été le plus plébiscité par vos votes… Découvrez désormais votre XV de l’année à l'international.

15. Beauden Barrett (Nouvelle-Zélande - 55%) :

Que ce soit avec la franchise japonaise des Suntory Sungoliath ou avec la Nouvelle-Zélande, cette année encore, Beauden Barrett a été impressionnant de régularité au plus haut niveau. Le meilleur joueur du monde 2016 et 2017 a remporté le Rugby Championship cette année avec les Blacks même si ce fût un peu plus compliqué qu'à l'accoutumé. Il recueille 55% de vos suffrages et est donc élu numéro 15 de l'année.

14. Jonny May (Angleterre - 60%) :

L’année 2020 de Jonny May a été couronnée de succès, c’est le moins que l’on puisse dire. L’ailier de Gloucester et du XV de la Rose a notamment remporté le Tournoi des 6 Nations 2020 et la Coupe d’automne des nations, les deux fois aux dépends des Bleus de Fabien Galthié. Du haut de ses 30 ans, il est en pleine force de l’âge et c’est donc tout logiquement que vous l’avez désigné ailier de l’année avec 60 % des suffrages.

13. Virimi Vakatawa (France - 61%) :

Le Racingman a été l’auteur d’une saison de très haut standing en club où il s’est hissé jusqu’en finale de Champions Cup contre Exeter, mais aussi avec les Bleus où il s’est affirmé comme un titulaire indiscutable. Même s’il n’a au final rien gagné avec les Bleus ni en club, sa puissance et sa vitesse ont ébloui les fans de rugby cette année. Pas étonnant qu’il ait été élu meilleur second centre de l’année par vos soins avec 61 % des sondages.

12. Semi Radradra (Fidji - 29%) :

L’ancien Bordelais joueur de Bristol a d’abord été au centre de la formidable saison de l’UBB, malheureusement stoppée par l’épidémie de Coronavirus. Sacré champion d’Europe (Challenge Cup) avec les Bears aux dépends de Toulon, Radradra a été époustouflant cette année. D’ailleurs, pour Rugbyrama, Nans Ducuing le regrettait du côté de l’UBB : "C’est l’une des plus grosses pertes, effectivement. Semi, tout le monde le connaît, il est capable de faire grosses différences à lui seul."

Semi Radradra - Fidji

Semi Radradra - FidjiIcon Sport

11. Caleb Clarke (Nouvelle-Zélande - 26%) :

Âgé de seulement 21 ans, Caleb Clarke est en train de mettre tout le monde d’accord avec le maillot des All Blacks sur les épaules. Avec un physique très massif (1,89m, 107 kg), ses courses fulgurantes, ses appuis imprévisibles et sa faculté de franchissement ballon en main en font l’un des meilleurs ailiers du moment sur la planète rugby. Le joueur des Auckland Blues sera à surveiller dans les mois à venir et complète le triangle arrière avec 26 % des suffrages.

10. Romain Ntamack (France - 63%) :

Alors qu’il continue parfois de jouer au centre avec son club du Stade toulousain, c’est bien avec le numéro 10 dans le dos que l’ouvreur international tricolore a régalé les supporters du XV de France cette année. Nommé pour être meilleur joueur du Tournoi des 6 Nations 2020, il a été l’un des grands artisans du parcours des Bleus dans ce Tournoi. La précision de son jeu au pied face aux perches sera l’un de ses axes de progression l’an prochain, même s’il y a clairement du mieux en Bleu.

9 . Antoine Dupont (France - 89%) :

C’est l’homme de l’année sur la planète rugby incontestablement. Même s’il avait commencé la saison 2019-2020 handicapé par une blessure au dos, Antoine Dupont va mieux et a été le meilleur joueur des Bleus lors du Tournoi des 6 Nations 2020. Mieux, il a été élu meilleur joueur du Tournoi, une première pour un Français. Ses crochets déroutants, sa capacité à se trouver tout le temps au bon endroit et ses qualités de finisseurs font de lui la pièce maîtresse du système de jeu d’Ugo Mola et Fabien Galthié. Avec 89 % des suffrages, il est donc plébiscité demi de mêlée de l’année 2020.

8. Grégory Alldritt (France - 49%) :

Lui aussi aura été tout bonnement incroyable cette année. Avec son casque noir et vert fluo, Grégory Alldritt a été élu plusieurs fois homme du match dans le Tournoi des 6 Nations 2020 (contre l’Angleterre, l’Italie et l’Irlande). Le Rochelais est puissant, découpe à tour de bras et est surtout devenu totalement indispensable aux Bleus. Finalement, les propos de son ancien coach Julien Sarraute résument bien le talent brut qu’est le Gersois : « Aujourd'hui, c'est Superman quand on voit tout ce qu'il fait sur un terrain ».

XV de France - Gregory Alldritt.

XV de France - Gregory Alldritt.Icon Sport

7. Charles Ollivon (France - 64%) :

Finaliste malheureux de la Challenge Cup avec le RCT, Charles Ollivon pourra se consoler en se disant qu’il a été le capitaine étincelant d’un XV de France fabuleux durant l’année 2020. Avec ses quatre essais inscrits durant le Tournoi, il a été élu meilleur marqueur de la compétition. Au-delà de sa propension à conclure les actions, le capitaine courage des Bleus a montré l’exemple par sa détermination sans faille et ses qualités rugbystiques de haut standing. Avec 64 % des suffrages, il est donc l’un des deux flankers de l’année 2020.

6. Tom Curry (Angleterre - 14%) :

Le flanker de Sale et du XV de la Rose a lui aussi fait partie de l’épopée anglaise qui a raflé Tournoi et Coupe d’automne des nations 2020. Avec déjà 28 sélections à 22 ans, il a été l’auteur d’une année 2020 incroyable. Sa faculté à découper le premier venu à tour de bras et sa puissance sont autant de choses qui vous dégoûtent de l’affronter. Avec 14 % de vos votes, il clôt le troisième ligne de l’année à l’international.

5. Maro Itoje (Angleterre - 49%) :

Une année de plus, le deuxième ligne des Saracens et de l’Angleterre a été le meilleur à son poste. Encore une fois il a bluffé par sa régularité, par sa capacité à gratter des tas de ballons en touche sur les lancers adverses et pour être aussi un puncheur de talent. Ballon en main, il est quasiment inarrêtable. Avec 49 % des votes, il est donc votre numéro 5 de l’année.

4. Bernard Le Roux (France - 34%) :

Finaliste de Champions Cup avec le Racing, le deuxième ligne d’origine sud-africaine a été monstrueux avec les Bleus pendant le Tournoi des 6 Nations 2020. Il plaque tellement fort et avec tellement de rythme qu’un entraîneur de catch de la WWE lui a même proposé de devenir l’un de ses futurs catcheurs à Las Vegas ! Sans aucun doute, 2020 a été son année.

Bernard Le Roux

Bernard Le RouxIcon Sport

3. Kyle Sinckler (Angleterre - 33%) :

Vainqueur du Challenge avec Bristol, et des titres nationaux avec l’Angleterre, le pilier droit du XV de la Rose a enfoncé tout ce qui se trouvait sur son passage en mêlée fermée cette année. Avec lui à droite, il valait mieux avoir la nuque musclée pour le gaucher adverse. Avec 33 % des votes recueillis, il est votre droitier de l’année 2020, et c’est amplement mérité.

2. Dane Coles (Nouvelle-Zélande - 54%) :

Le talonneur des Hurricanes et des All Blacks est le troisième et dernier Néo-zélandais présent dans le XV de l’année. Cette année, il a remporté le Tri-Nation en inscrivant deux essais contre l’Australie puis face aux Argentins. Rarement pris à défaut sur les phases de conquête, il est encore à 34 ans l’une des valeurs sûres des All Blacks. Avec plus de la moitié des votes, il est votre talonneur de l’année 2020.

1. Cyril Baille (France - 41%) :

Le pilier gauche international du Stade toulousain prouve de match en match qu’il est en train de balayer la concurrence au poste de numéro un de la hiérarchie des gauchers tricolores. Monstre de puissance et technique comme pas deux, il a fait beaucoup de bien aux Bleus en mêlée fermée cette année. Logiquement, il intègre le XV de l’année avec 41 % de vos voix.

Contenus sponsorisés