Icon Sport

International - Le jackpot des droits TV ?

Le jackpot des droits TV ?
Par Midi Olympique

Le 01/10/2018 à 10:30Mis à jour Le 03/10/2018 à 09:40

INTERNATIONAL - Cette semaine à Sydney, alors que le projet de Ligue Mondiale a rencontré un vrai consensus auprès des grandes nations de ce sport, c’est surtout la perspective d’empocher des droits TV supplémentaires qui pourraient lui permettre de voir le jour dès la saison 2020.

Un pas de plus vers la Ligue mondiale ! Réuni toute la semaine à Sydney, le comité directeur de World Rugby a réfléchi à "explorer des modèles de compétitions dans le respect des principes convenus à San Francisco pour donner plus de poids aux fenêtres internationales de juillet et novembre", selon le communiqué qui livre une première information. La fédération internationale a décidé de ne pas toucher aux périodes internationales alors que dans le projet de Ligue mondiale défendu par Agustin Pichot, le créneau de l’été n’existait plus.

D’ici à novembre et un prochain rendez-vous prévu à Dublin sur le sujet, il a été demandé à la "task force" du projet de potasser sur une compétition disputée en deux temps en lieu et place des tests-matchs. Avec un début de phase qualificative qui se déroulerait en hémisphère Sud en juillet et les demi-finales et finale et matchs de classement en novembre dans l’hémisphère Nord. Le principe d’une unité de lieu pour les trois matchs à élimination directe est conservé. Pour la première année en 2020, les deux premiers du 6 Nations et ceux du Rugby Championship se disputeraient le premier trophée tandis que les autres pays classés de trois à six dans le Tournoi et les deux des Four-Nations plus le Japon et les États-Unis s’affronteraient pour déterminer un classement.

Augustin Pichot (Vice-président) et Bill Beaumont (Président) de World Rugby

Augustin Pichot (Vice-président) et Bill Beaumont (Président) de World RugbyIcon Sport

Le douzième serait alors relégué dans la deuxième division de Ligue mondiale. Si le format doit encore être affiné, sur le plan économique, le projet avance plus rapidement. World Rugby avait demandé à une agence spécialisée dans les droits TV d’estimer un possible tarif pour une telle compétition. L’agence, après un audit, a préconisé une mutualisation globale des droits de retransmission des matchs internationaux hors Coupe du monde. Selon elle, si tous les pays et les compétitions mettaient leurs droits en commun (y compris donc ce du 6 Nations et du Rugby Championship), World Rugby pourrait espérer les vendre au total entre 800 millions d’euros et un milliard !

Ce qui permettrait aux nations d’obtenir un vrai bonus par rapport à ce qu’elles perçoivent actuellement. Ainsi l’Argentine ne reçoit que 8 millions d’euros quand les autres nations du Sud perçoivent 24 millions par an, la France un peu plus de 30 millions d’euros. La Ligue mondiale devrait donc permettre à la fédération internationale de rugby de voir ses recettes augmenter. C’est d’ailleurs une condition sine qua non pour qu’elle voit le jour.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0