Icon Sport

Fassi, Jordan, Lloyd... Qui sera l'arrière international de demain ?

Fassi, Jordan, Lloyd... Qui sera l'arrière international de demain ?
Par Rugbyrama

Le 26/05/2020 à 10:12Mis à jour Le 26/05/2020 à 12:35

En cette période d’arrêt des compétitions rugbystiques en France, Rugbyrama vous propose de découvrir les jeunes joueurs susceptibles de faire le bonheur du rugby mondial de demain. Voici donc la présentation des pépites internationales de 22 ans ou moins. Aujourd’hui, focus sur les arrières.

Aphelele Fassi (22 ans, Sharks)

Complètement passé inaperçu des radars des Baby Boks, le jeune Aphelele Fassi a été l'une des révélations du Super Rugby 2019 : 15 matchs, 11 titularisations et 4 essais marqués pour le joueur originaire de King William's Town. Et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il avait démarré l'exercice sur les mêmes standards, avec 3 essais en 7 titularisations.

Arrière athlétique et élancé (1,89 m, 86 kg), Aphelele Fassi fait parler sa foulée longue et élégante pour prendre de vitesse les défenses adverses. Mais il joue surtout très juste : jamais avare de ballons, il transmet au bon moment et prend très souvent les bonnes décisions, faisant le bonheur des coéquipiers qui viennent à son soutien. Ce profil dominant mais très altruiste semble séduire le nouveau sélectionneur des Springboks Jacques Nienaber, qui a déjà rencontré le joueur et en fait un des potentiels nouveaux de sa première liste.

Aphelele Fassi (Sharks) célébrant un essai contre les Highlanders

Aphelele Fassi (Sharks) célébrant un essai contre les HighlandersIcon Sport

Will Jordan (22 ans, Crusaders)

Mo'unga, Goodhue, Ennor, Reece, Bridge... Dans la ligne de trois-quarts cinq étoiles des Crusaders, le dernier titulaire se nomme Will Jordan. Joueur véloce et ahlétique (1,88 m, 91 kg), le jeune homme né à Christchurch est capable d'évoluer à l'arrière comme à l'aile. Très bon relanceur, il se révèle surtout d'un réalisme redoutable à l'approche de l'en-but adverse. Pas étonnant donc de voir la pépite devenir une véritable machine à marquer.

Sélectionné avec les Baby Blacks lors de la Coupe du monde U20 2017, Jordan a terminé meilleur marqueur de la compétition avec 5 essais. Et lors de son passage chez les pros en 2019, il a terminé son premier Super Rugby avec....8 essais en 9 matchs ! Pas mal pour un débutant. Déjà surveillé par Steve Hansen avant le Mondial japonais, Will Jordan est désormais un candidat logique aux All Blacks, surtout après la retraite internationale de Ben Smith.

Will Jordan (Crusaders) face aux Waratahs

Will Jordan (Crusaders) face aux WaratahsOther Agency

Santiago Carreras (22 ans, Jaguares)

International U20 en 2017 et 2018, il a été une des trouvailles du sélectionneur des Pumas Mario Ledesma pour la dernière Coupe du monde. Remplaçant lors du premier match face à la France, Santiago Carreras n'a plus quitté le XV de départ jusqu'à la fin des phases de poule. Aligné à l'aile, où il est également très à l'aise, il a par ailleurs inscrit un essai sur une interception contre les Tonga.

Doté d'un physique "normal" pour un arrière (1,83 m, 85 kg), il se démarque par sa pointe de vitesse mais aussi et surtout par sa "grinta". Ne lâchant jamais rien, tentant parfois des gestes fantasques mais qui se révèlent au final très efficaces, Carreras entre parfaitement dans le moule du rugbyman argentin. Des qualités qui l'ont amené à disputer jusqu'ici 12 matchs de Super Rugby pour 5 essais.

Santiago Carreras (Argentine) face aux États-Unis lors de la Coupe du monde 2019

Santiago Carreras (Argentine) face aux États-Unis lors de la Coupe du monde 2019Icon Sport

Freddie Steward (19 ans, Leicester)

Un des 23 bourreaux des U20 français lors du Tournoi des 6 Nations en février dernier. C'est d'ailleurs le seul match de la compétition que Freddie Steward aura débuté sur le banc. Arrière de grande taille (1,96 m pour 100 kg), le joueur des Tigers fait parler sa vitesse et son physique sur les relances pour casser le premier rideau défensif. Mais il possède aussi un jeu au pied long et précis, très précieux pour dégager son équipe ou mettre les adversaires sous pression.

Ses qualités physiques indéniables lui permettent aussi d'être très dangereux en bout de ligne. C'est d'ailleurs à l'aile qu'il a marqué son premier essai avec Leicester, cette saison en Challenge Cup. Une saison de mise en jambe, où il n'aura joué que 6 matchs avec son club, mais où il aura pris rendez-vous avec l'avenir.

Freddie Steward (Angleterre U20) face à la France

Freddie Steward (Angleterre U20) face à la FranceIcon Sport

Ioan Lloyd (19 ans, Bristol)

Si l'on devait comparer l'arrière gallois de Bristol à un autre joueur connu, le All Black Damian McKenzie viendrait sûrement en premier. Comme la star des Chiefs, Ioan Lloyd possède un jeu basé sur l'évitement, la vitesse et un flair offensif très développé. Mais il a aussi les qualités techniques et la vision nécessaires pour occuper le poste d'ouvreur, bien qu'il garde le numéro 15 au dos dans les sélections de jeunes.

Cette polyvalence a fait de Ioan Lloyd un des joueurs les plus utilisés sur le banc des remplaçants de Bristol, à seulement 18 ans. Pouvant remplacer indifféremment l'ouvreur Callum Sheedy ou l'arrière all black Charles Piutau, il a été le joker de luxe du manager Pat Lam. Un temps de jeu très sérieux qui s'est soldé par trois essais toutes compétitions confondues, dont un pour son tout premier match de Premiership. Déjà international U20 avec le XV du Poireau, Ioan Lloyd n'a pas fini de faire parler de lui.

Ioan Lloyd (Bristol) célébrant son premier essai contre Bath

Ioan Lloyd (Bristol) célébrant son premier essai contre BathOther Agency

Qui sera pour vous l'arrière international de demain ?

Sondage
2609 vote(s)
Aphelele Fassi
Will Jordan
Santiago Carreras
Freddie Steward
Ioan Lloyd

Par Baptiste Pery

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés