Other Agency

L'antisèche : Une époustouflante Australie s’adjuge les All Blacks !

L'antisèche : Une époustouflante Australie s’adjuge les All Blacks !
Par Rugbyrama

Le 10/08/2019 à 14:27Mis à jour Le 10/08/2019 à 18:38

RUGBY CHAMPIONSHIP - À Perth, les Wallabies ont marqué les esprits en s’imposant avec la manière face aux doubles champions du monde en titre. Un succès historique 47-26 qui permet aux hommes Michael Cheika de remporter l’acte I de la Bledisloe Cup. Les Wallabies peuvent également encore espérer remporter le Rugby Championship et met la pression sur l’Afrique du Sud.

Le match :

L’Australie remporte la manche une de la Bledisloe Cup ! Si les premières minutes ont été à l’avantage des Wallabies, passé le premier quart d’heure, les Blacks ont su répondre aux fulgurances australiennes en scorant deux fois par Lienert-Brown et Ioane. Pas suffisant pour mener à la pause toutefois : 16-12. Mais le carton rouge du deuxième ligne Scott Barrett à la 40e minute coûte cher, très cher aux Néo-Zélandais.

Rugby Championship - Samu Kerevi porte le ballon face à Beauden Barrett

Rugby Championship - Samu Kerevi porte le ballon face à Beauden BarrettIcon Sport

Dans les 10 minutes suivant son expulsion, les Blacks concèdent deux essais de Salakaia-Loto et Nic White, avant que Koroibete, Hodge (x2) et Kurtley Beale ne viennent corser l’addition. Côté néo-zélandais, les scoreurs se nomment Laumape et Beauden Barrett. Un match où les attaques ont clairement pris le pas sur les défenses et où les essais se sont enchaînés à vitesse grand V. Pour la première fois de son histoire, l’Australie inflige une défaite de 47 points aux All Blacks, qui auront joué une mi-temps à quatorze. Même si les doubles champions du monde ont su réagir, ils n’étaient pas en mesure de battre les Wallabies, très appliqués ce soir. Score final 47-26. Pas rassurant avant le premier match de poule du Mondial contre l’Afrique du Sud.

Les meilleurs : Koroibete, puissant et efficace, Hodge en finisseur

Placé sur l’aile gauche de l’attaque australienne, Koroibete a été tout bonnement inarrêtable. Apportant du rythme, de la vitesse du tranchant dans ses interventions défensives, l’ailier australien est à créditer d’une performance de haut vol. Il sert parfaitement Nic White après avoir fait littéralement exploser Beaden Barrett et Ngani Laumape au contact (49e), avant d’inscrire lui-même un essai tel un talonneur, en force, sous les perches (63e).

Le match de Reece Hodge est aussi à souligner. L’ailier des Wallabies a inscrit le premier et le l’avant-dernier essai des siens dans cette partie. Un doublé aux dixième et soixante-neuvième minutes qui viennent récompenser un match plein.

Le fait du match :

Le carton rouge sorti par un Jérôme Garcès s’excusant presque à l’encontre de Scott Barrett est incontestablement le moment où le match à basculé. Le deuxième ligne néo-zélandais laisse son équipe à quatorze après un geste semble-t-il involontaire sur Michael Hooper. Il heurte la tête du capitaine australien avec son épaule et son coude. Après sa sortie, les Blacks ont concédé deux essais en dix minutes.

La stat :

En s’inclinant 47-26, les All Blacks ont concédé la plus large défaite de leur histoire contre les Wallabies. Pour voir un succès aussi franc des Australiens, il faut remonter au 28 août 1999 (victoire 28-7 de l’Australie).

Les tweets :

La question :

Faut-il s'inquiéter pour les All Blacks avant le début du mondial ?

Sondage
5731 vote(s)
Oui
Non

Par Samuel Cadène

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0