Icon Sport

Finale Champions Cup - Toulon aura autant faim de victoire que Clermont

Toulon aura autant faim de victoire que Clermont

Le 29/04/2015 à 18:01

Habitué des finales et des titres ces dernières saisons, Toulon ne compte pas s'arrêter en si bon chemin. En quête d'un triplé pour le club mais aussi d'un premier titre pour certains, les joueurs toulonnais ont encore faim de victoires.

Le triplé. Le mot revient sur toutes les lèvres varoises depuis de longues semaines. Alors que Clermont court après son premier succès européen, tout Toulon clame à l'unisson son envie de décrocher une troisième étoile. Une quête qui permettrait d'inscrire le RCT dans la grande Histoire du rugby. Ainsi, en dépit de leurs trois titres en deux ans (deux H Cup et un championnat de France), les Toulonnais ont toujours de l'appétit. Les craintes d'une certaine accoutumance au succès et d'une lassitude ont vite été balayées.

"Les joueurs ont montré qu'ils avaient encore faim", confiait Bernard Laporte ce mardi. Le manager du RCT expliquait "qu'on aurait pu craindre" un manque d'envie chez ses joueurs plus tôt dans la saison. Mais il a vite été rassuré par ses troupes, notamment lors des matchs de poules de la Champions Cup et surtout lors de la demi-finale. "Face au Leinster, quand on se retrouve à 14, je m'imaginais que c'était fini. Mais c'est là que la bête blessée s'est rebiffée. Ils sont allés chercher une pénalité importante et un essai en contre. Cette force collective nous a sorti du guêpier irlandais", rappelait Laporte.

Malgré déjà deux titres européens, les Toulonnais ont toujours autant envie.

Malgré déjà deux titres européens, les Toulonnais ont toujours autant envie.Icon Sport

Les nouveaux veulent leur part du gâteau

Cette force réside, en partie, dans le mélange de joueurs présents au club depuis le premier titre en 2013 et ceux arrivés au fil des saisons, notamment la cuvée 2014/2015 encore vierge de titre avec Toulon. Parmi eux, le talonneur du XV de France Guilhem Guirado. "Beaucoup de joueurs vont disputer leur première finale en coupe d'Europe", avançait-il lors de la conférence de presse d'avant match. Et de poursuivre: "Mais je suis venu à Toulon pour gagner des titres, pas juste pour jouer les finales". Avec leur faim de titres, les recrues annuelles permettent ainsi de relancer la machine et de remobiliser le groupe dans sa quête de trophées.

Guilhem Guirado tentera samedi de remporter son premier trophée avec Toulon.

Guilhem Guirado tentera samedi de remporter son premier trophée avec Toulon.Icon Sport

"On a toujours un challenge. Si on n'avait pas envie de gagner, certains auraient arrêté leur carrière ou alors on ne serait plus au RCT. On est là pour gagner, pas pour jouer des matchs", assurait par ailleurs Maxime Mermoz, au club depuis 2012. Comme lui, Matt Giteau a tout gagné avec le maillot Rouge et Noir. Pour autant, à quelques jours d'une nouvelle finale, le génial australien ne cache pas son envie: "Je suis toujours aussi excité à l'idée de disputer ces matchs-là. On joue et on s'entraine pour ce genre d'occasion". Lors des finales, surtout quand elles s'annoncent serrées comme samedi, il est souvent dit que l'équipe qui a le plus faim décroche le titre au coup de sifflet final. Mais si Clermont est affamé, Toulon ne semble pas encore rassasié.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0