Icon Sport

Mondial 2015 - Après avoir fait trembler l'Italie, le Canada veut faire douter les Bleus

Après avoir fait trembler l'Italie, le Canada veut faire douter les Bleus

Le 01/10/2015 à 10:27

COUPE DU MONDE - Avec des armes différentes de celles des Roumains, les Canadiens disposent eux aussi d'atouts pour faire déjouer les Français. Et ils comptent bien s'en servir. Après avoir imposé leur jeu aux Italiens, ils vont essayer de faire de même face aux Bleus jeudi soir.

"Oui, je fais partie des derniers joueurs qui ont battu l’équipe de France (4 juin 1994, 18 -16). Le capitaine était… Philippe Saint-André! " Taquin le manager canadien! Gareth Rees, passé par Mérignac, n’a pas oublié cette victoire. Mais il garde en travers de la gorge la défaite de son équipe samedi face à l’Italie (23-18). "La semaine dernière nous sommes passés tout près d’un exploit face à l’Italie. Mais il ne faut pas rester sur ce que nous avons failli faire, il faut penser à ce que nous pouvons faire. Et nous pouvons faire un grand match et permettre au rugby canadien de faire un bond en avant".

De nets progrès

Les Canadiens, c’est incontestable, ont progressé depuis la dernière Coupe du monde en Nouvelle-Zélande. Ils ont compensé leur relatif déficit de puissance par une adaptation aux règles : sur leurs introductions en mêlée par exemple, ils ne s’attardent pas et ne conservent pas plus que de raison le ballon dans les pieds de la troisième ligne. En faisant passer le ballon très rapidement du talonneur vers le troisième ligne centre, ils évitent de prendre la pression et conservent influx et énergie pour les autres points de rencontre. Simple en théorie mais en pratique cela nécessite une excellente coordination.

Tyler Ardron - Canada-Italie - 26 septembre 2015

Tyler Ardron - Canada-Italie - 26 septembre 2015Icon Sport

Jeudi soir, les Canadiens s’attendent à une réaction des Bleus dans la zone des rucks. Tancés par PSA à la mi-temps de France-Roumanie, les Français ont "bouffé" du déblayage toute la semaine! "On s’attend de toute façon à un gros affrontement : quand vous alignez des joueurs comme Bastareaud ou Le Roux c’est pour être solide sur les points de rencontre! " jure le troisième ligne Tyler Ardron.

Ardron : "Notre confiance grandit"

Regonflés par leur excellent match face à l’Italie, les Canadiens abordent le match face aux Français avec le cœur léger : "Nos dernières prestations nous ont permis de gagner en confiance. Nous avons confiance dans le jeu mis en place et notre objectif sera de rester au contact des Français le plus longtemps possible" assure Ardron. Kieran Crowley, l’entraîneur principal, a pour sa part relevé "que le nombre de joueurs canadiens professionnels n’avait jamais été aussi important. Ça nous a permis de gagner en consistance et ça nous permettra d’être compétitifs". Les Canadiens, au même titre que les Roumains, ont les armes pour empêcher les Bleus d’asseoir leur jeu. Et ils ont prévenu, ils ne se priveront pas pour le faire.

Contenus sponsorisés