• L'ouvreur Owen Farrell jouera gros à Twickenham après le Tournoi réalisé par Georges Ford
    L'ouvreur Owen Farrell jouera gros à Twickenham après le Tournoi réalisé par Georges Ford
  • Georges Ford (à gauche) a pris la place d'Owen Farrell en sélection
    Georges Ford (à gauche) a pris la place d'Owen Farrell en sélection

Devancé par Ford et menacé par Cipriani, Farrell sait qu'il joue gros contre la France

Par Rugbyrama
Le | Mis à jour

MATCH AMICAL - Le demi d'ouverture anglais Owen Farrell a perdu sa place de numéro 10 à l'avantage de Georges Ford et voit Danny Cipriani lui chatouiller les talons pour une place à la Coupe du monde. Le match à Twickenham face à la France est l'occasion de prouver qu'il a sa place dans le squad de Stuart Lancaster.

Il y a trois joueurs qui essayent de faire de leur mieux pour leur pays et leur équipe. Ils veulent s'améliorer et motiver ceux qui les entourent pour le bien de l'équipe, a déclaré Farrell (23 ans, 30 sél), qui a perdu le maillot floqué du 10 en novembre dernier au profit de George Ford. Déplacé au centre à l'automne avant de se blesser avant le Tournoi des six nations 2015, Farrell est aussi menacé par Danny Cipriani, qui sera son remplaçant samedi à Twickenham.

Toujours "ami" avec Ford

Mais je n'ai aucun doute que les deux autres pensent la même chose que moi: tant que l'on se donnera à fond, on sera heureux, a martelé Farrell, assurant au passage avoir conservé toute son "amitié" avec Ford. Si quelqu'un d'autre est pris et qu'on ne l'est pas alors qu'on a donné tout ce que l'on pouvait, on peut tout de même avoir la tête haute, a poursuivi Farrell.

Georges Ford (à gauche) a pris la place d'Owen Farrell en sélection
Georges Ford (à gauche) a pris la place d'Owen Farrell en sélection

Une paire de centre novice à ses côtés

L'ouvreur sera associé samedi (21 heures) à son partenaire chez les Saracens, le demi de mêlée Richard Wigglesworth, qui lui aussi abat une carte importante à un mois du début de la Coupe du monde. Farrell sera aussi chargé de faire jouer une paire de centres totalement novice comprenant l'ancienne star du rugby à XIII Sam Burgess et le joueur d'Exeter Henry Slade. Sam se prépare depuis longtemps maintenant et il s'améliore de semaine en semaine, a souligné Farrell. J'espère qu'il aura l'occasion de montrer ce qu'il sait faire. Il a beaucoup d'expérience dans les grands événements.

Français et Anglais se rencontreront à deux reprises avant la Coupe du monde, samedi à Twickenham puis le 22 août au Stade de France.