Icon Sport

France - Irlande, le match en chiffres: ça promet d'être serré

France - Irlande, ça promet d'être serré

Le 11/10/2015 à 09:45Mis à jour Le 11/10/2015 à 11:01

COUPE DU MONDE - Si en Coupe du monde la France s'est toujours imposée contre l'Irlande avec un large écart, les dernières confrontations lors du Tournoi des Six Nations ont été plus serrées. Les sept derniers matchs se sont terminés avec moins de 8 points d'écart. Tous les chiffres à connaître avant France-Irlande, la finale du groupe D.

8. Des matchs à moins de 8 points d'écarts

Les 7 dernières rencontres entre l'Irlande et la France ont été très serrées. Les écarts ont toujours été inférieurs à 8 points. Lors des Tournois des Six Nations 2012 et 2013, les deux équipes n'ont même pas réussi à se départager, réalisant un match nul à chaque fois (17-17 en 2012 et 13-13 en 2013). Les deux derniers matchs ont été remportés par l'Irlande 22-20 lors du Tournoi 2014 et 18-11 lors de la dernière édition.

Pascal Papé (XV de France) face à l'Irlande - 2014

Pascal Papé (XV de France) face à l'Irlande - 2014AFP

0. Aucune défaite française contre l'Irlande en Coupe du monde

En Coupe du monde, la France et l'Irlande se sont déjà rencontrées à trois reprises. A chaque fois, ce sont les Bleus qui se sont imposés, largement. Avec au moins 22 points d'écart: 36-12 en quart de finale en 1995, 43-21 également en quart lors de l'édition 2003 et en 2007, 25-3, en match de poule.

35. Carton plein en touche pour les Irlandais

Ce n'est pas nouveau, la touche est un des points forts de l'Irlande. Paul O'Connell et ses hommes l'ont confirmé dans cette Coupe du monde puisque jusqu'ici ils ont remporté toutes les touches qu'ils ont eu à jouer dans le tournoi: 35/35. Le XV du Trèfle est la seule équipe de la compétition à pouvoir s'en targuer. Les Bleus sont prévenus, ce sera un secteur clé.

Paul O'Connell (Irlande) face à l'Italie - le 4 octobre 2015

Paul O'Connell (Irlande) face à l'Italie - le 4 octobre 2015Icon Sport

1. Un seul plaquage manqué par les centres français

S'il y a bien un secteur dans lequel les centres français sont performants, c'est au plaquage. Depuis le début de la Coupe du monde, ils n'en ont manqué qu'un seul. Le plus actif dans ce domaine est le Toulonnais Mathieu Bastareaud (17/17), suivi de Wesley Fofana (14/14), puis Gaël Fickou (7/7). Alexandre Dumoulin est le seul à avoir manqué un plaquage (5/6).

55. Le nombre de capitanats de Thierry Dusautoir

Thierry Dusautoir sera le capitaine des Bleus pour la 55e fois dimanche. Il rejoint ainsi l'Australien John Eales à la 7e place du classement des joueurs les plus souvent capitaines. Il est encore bien loin du Néo-Zélandais Richie McCaw (107), l'Irlandais O'Driscoll (84), le Sud-Africain Smit (83), l'Italien Parisse (66) ainsi que l'Anglais Carling et l'Australien Gregan, tous les deux à 59 capitanats.

Thierry Dusautoir, le capitaine du XV de France

Thierry Dusautoir, le capitaine du XV de FranceAFP

Contenus sponsorisés