• Kayser - Llanelli Clermont - 14 décembre 2013
    Kayser - Llanelli Clermont - 14 décembre 2013

Kayser: "Un quart à domicile, on n'y pense pas"

Le

En prenant dix points face à Llanelli, Clermont se trouve dans une position idéale dans la poule 4. Mais Benjamin Kayser ne se laisse pas griser.

Clermont ne pouvait pas faire mieux. Contre les Gallois de Llanelli, le club auvergnat a engrangé dix points en deux confrontations. Impossible de faire mieux. Cette performance permet aux hommes de Vern Cotter de se positionner de manière idéale dans la course à la qualification au sein d’une poule 4 serrée avec les Harlequins et le Racing. "On a pris une option sur la qualification mais il faudra concrétiser tout ça aux Harlequins", tempère Benjamin Kayser. Le talonneur international (22 sélections) ne voit pas plus loin. Ne lui parlez surtout pas d’un éventuel quart de finale à Marcel-Michelin. "Un quart à domicile, on n'y pense pas, on traîne cette défaite au Racing (lors de la 1re journée NDLR) comme un boulet", lâche Kayser. Il reste un déplacement compliqué aux Harlequins lors de la 5e journée. Un choc qui déterminera en grande partie le sort de ce groupe.

On était venu pour gagner tout simplement

Quoi qu’il en soit, les Clermontois ont laissé un magnifique sentiment de maîtrise et de puissance face à Llanelli. "On a construit le match, en conquête et dans la stratégie", confirme Kayser. Le talonneur n’élude pas la prestation majuscule du pack auvergnat, notamment lors de cet enchaînement de mêlées de près de cinq minutes qui a abouti à un essai de pénalité à l'heure de jeu. Le tournant du match à coup sûr, Clermont prenant ainsi les commandes du match. "Quand on a vu les mêlées à cinq mètres, c'était le moment d'appuyer sur l'accélérateur sans perdre notre lucidité. On a patiemment construit cet essai de pénalité. Les remplaçants ont ensuite fait beaucoup de bien", analyse Kayser. Le point de départ du succès bonifié de l’ASMCA. Un accessit auquel les Clermontois ne croyaient guère. "Le bonus offensif, c'est la cerise sur le gâteau. On n’était pas venu pour ça, on était venu pour gagner tout simplement".