Icon Sport

Marty : "Du gâchis"

Marty : "Une impression de gâchis"
Par Rugbyrama

Le 21/01/2010 à 18:46Mis à jour

Le centre de Perpignan David Marty, qui avait fait son retour en Bleu en novembre, fait partie du groupe retenu pour le premier match du Tournoi, contre l’Ecosse. Ravi, il savoure sa sélection mais n’en oublie pas moins que l’Usap, qui reçoit Trévise vendredi, a manqué sa qualification en H Cup.

Quelle est votre réaction après votre sélection avec les Bleus ?

David MARTY : C’est une grande satisfaction bien sûr, mais je suis surtout content parce que je m’inscris dans la continuité après la tournée du mois de novembre. C’était ça ma priorité. Je suis très satisfait, oui.

Le poste de trois-quarts centre est l’un des plus soumis à la concurrence en équipe de France. Comment gérer cela ?

D.M. : C’est vrai mais il y en a à tous les postes. Des choix sont faits, il faut les accepter et s’en servir pour avancer. Ce qui est sûr, c’est quand il y a autant de concurrence, on est d’autant plus heureux d’être retenu. Mais c’est comme tout au final : on ne sait pas ce qui peut se passer. Il y a un an, je n’étais pas là pour le début du Tournoi…

Cette concurrence est-elle un moteur pour vous ?

D.M. : Oui. Ça fait avancer. Je préfère la prendre dans ce sens là pour dépasser mes limites et aller toujours plus loin. Ça fait plus progresser qu’autre chose. Il faut le voir comme ça.

Venons-en à l’Usap. Sachant que vous êtes déjà éliminés de la course aux quarts de finale, comment abordez-vous le match contre Trévise vendredi ?

D.M. : Ces deux dernières semaines, le staff a fait tourner et certains joueurs se sont reposés. Ça a fait du bien. Notre unique objectif contre Trévise sera de préparer le match de Top 14 qui suivra, contre Bourgoin six jours après. Ce sera une rencontre importante pour nous, d’autant que nous enchaînerons avec notre match en retard contre Bayonne. Nous avons besoin de points et il faudra absolument en prendre.

N’y aura-t-il pas une envie de rachat contre Trévise  ? Votre défaite là-bas lors de la première journée (8-9) fut un faux pas fatal dans la course à la qualification.

D.M. : Il est certain que nous aurons envie de leur faire comprendre que ce qui s’était passé là-bas n’était pas normal. Après, on ne peut s’en prendre qu’à nous-mêmes. Peut-être les avions-nous pris de haut ? Peut-être n’avions-nous pas mis tous les ingrédients nécessaires pour s’imposer ? En tout cas, cela nous avait mal engagé dans la compétition et nous avons traîné cette défaite comme un boulet jusqu’au bout. Mais bon, quand je vois que le Leinster est encore en course pour la qualification alors qu’il avait perdu à domicile lors de son premier match, je me dis que nous aurions aussi pu le faire. Nous aurions dû le faire, même…

La H Cup restera un gros regret de votre saison…

D.M. : Cela me laisse surtout une grosse impression de gâchis. Nous avions largement notre place en quarts, je crois qu’il y avait vraiment quelque chose à jouer pour nous. Mais nous avons perdu ce premier match à Trévise, puis le second au Munster et c’était très compliqué… Après notre titre de champions de France, nous avions à cœur de bien figurer en H Cup. Mais maintenant il vaut mieux relativiser. Nous avons eu une poule compliquée. Northampton joue le haut du tableau en Premiership et je ne parle même pas du Munster.

Contenus sponsorisés