Getty Images

Une fin de match folle et le Racing file en quarts

Une fin de match folle et le Racing file en quarts

Le 12/01/2020 à 18:05Mis à jour Le 12/01/2020 à 18:25

CHAMPIONS CUP - Vainqueurs d’opiniâtres irlandais (39-22), les Franciliens se qualifient pour les quarts de finale de la Champions Cup. Bousculés en début de rencontre, le Racing 92 a construit un succès bonifié sur la fin avec un doublé notamment de Teddy Thomas. Les Franciliens assurent la première place tandis que le Munster fait quasiment une croix sur la suite de la compétition.

Les Irlandais prenaient d'entrée le jeu à leur compte avec obstination. Pertinents sur leurs possessions, JJ Hanrahan convertissait trois pénalités (0-9, 16 ème), concrétisant un travail de sape du collectif des visiteurs. Les Franciliens, bousculés et hésitants sur leurs quelques actions, finiront par réagir. En s'appuyant notamment sur l'un des hommes en forme du moment, Teddy Iribaren. Auteur de la première pénalité du match pour les siens, il signera un geste sublime sur une chistera d'une vingtaine de mètres qui se transformera en passe décisive pour Teddy Thomas (11-9, 30 ème).

Les coéquipiers d'Henry Chavancy faisaient preuve d'autorité mais un coup du sort allait s'abattre. Andrew Conway, opportuniste comme jamais, monte en pointe pour annihiler une occasion d'essai qui se dessinait côté Francilien. Son interception et une jolie course jusqu'à l'en-but adverse (11-16, 39 ème) viendra ternir l'ambiance sauf pour la Red Army qui s'était déplacée en masse. De quoi relancer les Irlandais et assommer le Racing 92 ?

Les vertus offensives du Racing 92

C'est surtout un chassé-croisé qui allait se dérouler par la suite, face à des Irlandais tenaces sur chaque point de rencontre. Le duel Teddy Iribaren/JJ Hanrahan tournait en faveur des visiteurs jusqu'à la 63 ème minute et un tableau d'affichage en faveur du Munster (20-22, 63 ème). Et puis vint un vent de folie, des franchissements multiples, des initiatives heureuses dans les dix dernières minutes complètement folles. Teddy Thomas d'un geste spectaculaire, Virimi Vakatawa sur une feinte de passe d'école et Juan Imhoff pour l'essai du bonus offensif dans les arrêts de jeu, donneront de la consistance à une envie irrésistible de jouer la moindre opportunité balayant les coéquipiers de Peter O'Mahony des quelques certitudes entrevues. Du bel ouvrage et une capacité de réaction à la hauteur de l'événement pour le Racing 92.

Les Franciliens filent en quarts de finale après ce duel épique et passionnant. Les hommes de Laurent Travers poursuivent une réelle dynamique enclenchée depuis de nombreuses semaines. Assurés de la première place dans le groupe 4, ils iront défier le tentant du titre Saracens dans son antre de l'Allianz Park, pour caresser l'espoir d'une réception à domicile pour la suite.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés