Icon Sport

Travers : "On est content du résultat et de ce point de bonus offensif"

Travers : "On est content du résultat et de ce point de bonus offensif"

Le 18/11/2019 à 10:18

CHAMPIONS CUP - Le Racing 92 a entamé sa campagne européenne par une victoire bonifiée à domicile contre les Saracens (30-10). Une satisfaction pour son manager Laurent Travers, qui se défend d’avoir battu une équipe bis, mais pas non plus une raison pour s’enflammer.

Rugbyrama : Etes-vous soulagé après ce départ réussi ?

Laurent Travers : Oui, on est content du résultat et de ce point de bonus offensif. Je pense qu’on a laissé des points, que ce soit en première mi-temps ou en fin de match. On a l’opportunité de pouvoir scorer mais on ne le fait pas. En revanche, on se crée des occasions et il nous reste maintenant à être plus précis et efficace sur le dernier geste. On commence à être capable de mieux garder le ballon, de multiplier les temps de jeu et de mettre de la vitesse. C’est positif pour la suite.

La situation des Saracens fausse t-elle cette poule ?

L.T. : Dites-le à Gloucester, qui a perdu une semaine avant chez lui face à cette même équipe (12-21, ndlr) ! On n’a alors pas entendu qu’ils avaient faussé le championnat anglais. On savait très bien qu’on allait affronter une équipe redoutable. Quand on est champion d’Europe et d’Angleterre, qu’on joue sur deux tableaux, c’est qu’on est capable d’aligner deux voire trois équipes très performantes. Ils l’ont encore démontré ce soir.

Qu’avez-vous pensé de la prestation de Virimi Vakatawa ?

L.T. : On voit qu’il est au top, dans la lignée ce qu’il a fait avec l’équipe de France et en fin de saison dernière. C’est un puncheur, il est bien dans ce groupe, il a montré ce soir toutes ses qualités et à partir de là, il fait énormément de bien à l’équipe. On a besoin de ces joueurs capables de faire la différence mais ils sont aussi dépendants des autres. Il a les ballons dans les bons timings et c’est aussi grâce au travail des avants et de la charnière.

Finn Russell montre aussi beaucoup d’envie depuis son retour du Japon…

L.T. : On sent que tout le monde a envie. Pour pouvoir faire des grands matchs, il faut des grands joueurs et l’équipe l’a démontré ce soir. Maintenant, on a gagné que le premier match de la phase de poules et il y en a six. On sait que notre poule est très relevée donc nous sommes contents de ce qu’on a fait mais restons lucides. On a cinq points ce soir, rien d’autre.

On vous sent sur la retenue…

L.T. : Il faut toujours être critique. On s’aperçoit qu’on a encore du travail et que ce qui nous attend la semaine prochaine sera encore plus dur. Il faut donc savoir rester lucide. Il y a des choses très positives, comme notre entame de match où on les prend à la gorge, et aussi des choses à améliorer. On a manqué des plaquages sur des un contre un, on s’est mis trop facilement à la faute en deuxième mi-temps et cela ne pourra pas passer la semaine prochaine. Quand on va au Munster, on sait où on met les pieds. Le rugby est pour eux une religion, encore plus quand il s’agit de la Champions Cup. Ils l’ont démontré en s’imposant avec le bonus chez les Ospreys. L’opposition sera donc encore plus relevé la semaine prochaine.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés