Icon Sport

Leinster rime avec fraicheur

Leinster rime avec fraicheur
Par Rugbyrama

Le 17/04/2019 à 09:39Mis à jour Le 17/04/2019 à 10:35

CHAMPIONS CUP - Le Leinster reçoit ce dimanche après-midi, à l'Aviva Stadium, le Stade Toulousain pour une place en finale. Pour ce match le champion d'Europe en titre pourra compter sur un effectif frais et reposé au contraire des Toulousains qui ont préféré aligner contre Clermont une équipe proche de celle qui débutera ce week-end à Dublin.

Des cadres en "cryothérapie"

Depuis son quart de finale contre l'Ulster (victoire 21-18), le Leinster a laissé la majeure partie de ses cadres au repos. Joueurs fatigués ? Préservés ? Sans trop de naïveté, on peut le deviner : le Leinster mise sur la fraicheur face à Toulouse. Car depuis ce rendez-vous, le champion d'Europe en titre a aligné une équipe largement remaniée. Exit les Furlong, Cronin, Healy, Conan, Ringrose and co. Contre Trévise (27-27), Leo Cullen et son staff ont effectué 13 changements. Seuls le demi de mêlée Luke MacGrath et le deuxième ou troisème-ligne australien Scott Fardy étaient maintenus dans le XV de départ.

Idem le week-end dernier contre Glasgow (défaite 24-39 à domicile) où "seuls" Rob Kearney, Jordan Larmour, Garry Ringrose, Sean O'Brien et Devin Toner (qui revenait de blessure) étaient titularisés. Si Ugo Mola et son staff ont fait le choix de présenter une équipe compétitive contre Clermont ce week-end (victoire 47-44) pour effectuer une "répétition générale", le Leinster, lui, cache bien son jeu. Nos amis irlandais craindraient-ils une équipe toulousaine en pleine confiance et qui se déplace en ayant rien à perdre ? Une chose est sûre, pour la confiance, avec ces deux derniers résultats plutôt négatifs, on a connu meilleure préparation.

Champions Cup - Luke McGrath (Leinster) en conférence de presse avant la demi-finale face à Toulouse

Champions Cup - Luke McGrath (Leinster) en conférence de presse avant la demi-finale face à ToulouseIcon Sport

Le XV de départ contre l'Ulster :

15. Larmour ; 14. A.Byrne, 13. Ringrose, 12. O'Loughlin, 11. D.Kearney ; 10. R.Byrne, 9. L.MacGrath ; 7. O'Brien, 8. Conan, 6. Ruddock ; 5. Ryan, 4. Fardy ; 3. Furlong, 2. Cronin, 1. Healy

À cette époque le Leinster comptait plusieurs blessés dans ses rangs. Devin Toner, Robbie Henshaw ou encore James Lowe manquaient à l'appel.

Quelle équipe va aligner le Leinster ?

C'est peut-être l'équipe la plus complète d'Europe. Composée principalement d'internationaux irlandais mais aussi de joueurs de classe internationale (Scott Fardy ou encore James Lowe), le Leinster a l'embarra du choix. Avec le retour du géant Davin Toner dans la cage au côté de James Ryan, Scott Fardy devrait débuter sur le banc. Cian Healy, Sean Cronin et Tadhg Furlong vont logiquement débuter en première ligne tout comme Jack Conan en numéro 8. La seule interrogation est en troisième-ligne aile où Sean O'brien, Scott Fardy et Rhys Ruddock sont en concurrence. Un choix de riche dites-vous ?

Avec l'absence de Jonathan Sexton, toujours blessé, Ross Byrne devrait composer la charnière aux côtés de Luke MacGrath. Au centre du terrain, la paire Ringrose-Henshaw est une évidence, tout comme Rob Kearney (précieux sous les ballons hauts) à l'arrière. Sur les ailes, Jordan Larmour et Dave Kearney devraient débuter mais Adam Byrne, aligné en quart de finale contre l'Ulster ainsi que James Lowe ont également une chance de figurer dans le XV de départ.

Le XV probable :

15. R.Kearney ; 14. Larmour ou Lowe, 13. Henshaw, 12. Ringrose, 11. D.Kearney ou A. Byrne ; 10. R.Byrne, 9. L. McGrath ; 7. Van Der Flier, 8. Conan, 6. Ruddock ou O'Brien ; 5. Toner, 4. Ryan, ; 3. Furlong, 2. Cronin, 1. Healy

Le risque du manque de rythme ?

Avec une équipe type préservée avec des cadres au "frigo" 15 jours durant, une question se pose : Les Leinstermen manqueront-ils de rythme et de repaires ? Difficile à dire tant la machine irlandaise semble inarrêtable ces dernières saisons. De plus, les joueurs irlandais ont l'habitude de jouer ensemble depuis leur plus jeune âge. Le manque d’automatismes ne devrait donc pas être une problématique pour les joueurs de Léo Cullen. Mais sait-on jamais... aucune équipe n'est protégée d'un jour "sans". Résultat dimanche après-midi.

Par Lény-Huayna TIBLE

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés