Icon Sport

Thomas en feu face au Munster, un avenir incertain à Biarritz... Nos Tops et Flops du week-end

Thomas en feu face au Munster, un avenir incertain à Biarritz... Nos Tops et Flops du week-end
Par Rugbyrama

Le 23/04/2018 à 11:37Mis à jour Le 23/04/2018 à 12:01

L’Équipe de France féminine de rugby à 7 a réalisé une performance historique au Japon tandis que les Palois connaissent une fin de saison compliquée. En Champions Cup, les Scarlets n’ont pas existé contre des irlandais impressionnants. Voici nos Tops et Flops du week-end.

Tops

Les supporters Biterrois se sont cassés la voix

Samedi à Mont-de-Marsan, le public Biterrois a fait trembler les travées de Guy Boniface. Même trente minutes avant le début de la rencontre, la célèbre musique de Joe Dassin "Dans les yeux d’Émilie" était déjà de sortie pour faire danser les "Rouges et Bleus" du début à la fin. Oubliant même les supporters montois… Un soutien de taille qui n’a pas suffi à aller chercher un billet en demi-finale. Mais les Biterrois n’ont pas démérité, à l’image de leur public fantastique.

Vidéo - Mont-de-Marsan ira défier Perpignan

02:43

Les Bleues au Seven en finale du tournoi de Kitakyushu

Elles ont commencé idéalement le tournoi avec une victoire nette face aux Etats-Unis 36-0. Après avoir battues le Japon (33-5) lors du deuxième match, les partenaires de Camille Grassineau se sont inclinées face à la Nouvelle-Zélande (38-7). Elles ont donc terminé à la deuxième place de la poule et ont affronté la Russie en quart de finale. Mais après avoir triomphée des Espagnoles en demi-finale, les Bleues ont échoué face à la Nouvelle Zélande (24-12) en finale. C'était la première finale de l'histoire pour l’Équipe de France Féminines à 7, qui prouve la magnifique performance du groupe dans ce tournoi de Kitakyushu au Japon.

Teddy Thomas, un diamant brut

On a souvent tendance à dire que l’on voit les grands joueurs lors des grands matchs. Hier, Teddy Thomas a réalisé un match XXL lors d’un grand rendez-vous, une demi-finale de Champions Cup. Souvent décrié pour son comportement, le natif de Biarritz a éclaboussé la rencontre de tout son talent. Il a inscrit 3 essais en première période et a donné le tournis aux défenseurs irlandais grâce à sa qualité de vitesse et d’appuis. Si le Racing veut croire au titre européen face au Leinster, il faudra un grand Teddy Thomas pour venir à bout de l’équipe ultra favorite de la compétition.

Vidéo - Thomas allume la première mèche

00:23

Flops

Pau, une fin de saison catastrophique

Encore candidat à la finale de Challenge Cup et aux phases finales de Top 14, il y a deux semaines, Pau a perdu beaucoup en 2 matchs. Après sa défaite face à Agen la semaine dernière, la Section a chuté de nouveau, cette fois-ci en Challenge Cup face à Cardiff (16-10). Au-delà du manque d’efficacité offensif, Ils ont connu également des soucis défensifs qui coutent très chers à ce niveau. Pour rien arranger à leur affaire, Steffon Armitage s’est blessé samedi alors que Colin Slade est déjà absent jusqu’à la fin de la saison.

Avenir sombre du côté du BO ?

Quid de l’avenir du Biarritz Olympique dans l’élite du rugby français ? Le club basque devrait finir l’exercice financier en cours avec près 1,5 million d’euros de déficit. Un trou dans les finances du barragiste défait, qui jettent une ombre sur l'avenir du club avant son passage devant la DNACG. Les dirigeants s’activent pour trouver les fonds nécessaires pour boucher la fuite et présenter un budget acceptable et pérenne. Cela suffira-t-il pour atténuer toutes les interrogations de l’organisme de contrôle des finances du rugby français ? Réponse ce jeudi.

La pâle prestation des Scarlets

Arrivés en demi-finale en battant la Rochelle, les Gallois se sont littéralement fait marcher dessus par le Leinster. Dépassés dans tous les compartiments du jeu, les coéquipiers de Leigh Halfpenny n'ont jamais existé dans cette rencontre. Concassés par la puissance irlandaise, ils n'ont pas su mettre à profit les quelques occasions qu'ils ont eu durant la partie. Au final, ils ont lourdement chuté 38-16. Il faut désormais se tourner vers la dernière journée de championnat pour les Gallois. Avec un déplacement aux Dragons, la victoire est impérative pour ne pas perdre la deuxième place.

Contenus sponsorisés
0
0