Icon Sport

Nyanga : "On va jouer le match le plus important de la saison"

Nyanga : "On va jouer le match le plus important de la saison"

Le 12/01/2018 à 09:12Mis à jour Le 12/01/2018 à 09:15

Deuxième de sa poule 4 de Champions Cup, le Racing 92 est dans l’obligation de battre le Munster dimanche s’il veut poursuivre son aventure européenne. Le flanker francilien Yannick Nyanga a bien conscience de l’enjeu de cette rencontre qui comptera énormément dans la saison des Franciliens.

Rugbyrama : La U Arena va découvrir la coupe d’Europe dimanche. L’excitation est-elle aussi importante que pour le tout premier match du Racing 92 à Nanterre, contre Toulouse ?

Yannick Nyanga : Si on fait un sondage auprès des joueurs pour désigner leur stade préféré, je crois que beaucoup diront celui de Cardiff car son toit fermé fait qu’il est beaucoup plus bruyant et lui confère une atmosphère très spéciale. Notre U Arena ressemble à cela et je peux vous dire que, quand vous entrez sur le terrain, avec toutes les animations avant, et que c’est chez vous, cela vous donne énormément d’énergie. Vu mon âge avancé, j’avais un peu peur du terrain mais j’ai été agréablement surpris et j’ai même l’impression de courir un peu plus vite.

U Arena

U ArenaIcon Sport

Vous allez défier le leader de votre poule, chez qui vous aviez pris un point de bonus défensif à l’aller (14-7). Quels souvenirs gardez-vous de cette partie ?

Y.N. : Il nous avait manqué des petits détails pour espérer mieux car on avait fait un super match là-bas. On a eu l’impression d’avoir pris le dessus devant mais on n’a pas pu le fructifier avec nos trois-quarts du fait des conditions climatiques, qui étaient catastrophiques. C’était impossible de taper le ballon au-delà de 10 mètres ni de se faire des longues passes à cause du vent. Les conditions seront évidemment totalement différentes dimanche.

" Le Munster est une équipe "à la française", "à la Top 14""

Vous connaissez bien le Munster pour l’avoir rencontré plusieurs fois tout au long de votre carrière…

Y.N. : C’est vrai que j’ai croisé le Munster quelques fois, avec plus ou moins de réussite (rires). C’est une équipe que j’aime jouer car c’est le très haut niveau. Contre elle, il n’y a pas besoin d’aller chercher loin la motivation, elle vient d’elle-même. La semaine, tout le monde est concentré, appliqué et a envie d’en être le week-end. Moi le premier et il me tarde d’être à dimanche.

Maxime Machenaud (Racing 92) lors du match contre le Munster le 21/10/2017

Maxime Machenaud (Racing 92) lors du match contre le Munster le 21/10/2017Icon Sport

Comment qualifieriez-vous cette équipe du Munster ?

Y.N. : C’est un peu une équipe "à la française", "à la Top 14" à savoir qu’elle aime bien tout ce qui est touche, mêlée, ballons portés, occupation, jeu au pied… Je ne peux pas dire quelle sera la physionomie du match dimanche mais je sais en revanche qu’on doit être prêt à jouer tous les rugbys, ouvert ou fermé. Notre seul véritable objectif est de rester en position de qualifiable à l’issue du match.

Vous êtes au cœur d’une période charnière où les grosses affiches s’enchaînent…

Y.N. : Au niveau du calendrier, c’est sûr que c’est compliqué mais également excitant. C’est pour cela qu’on joue au rugby. Là, on sait qu’on a deux matchs très importants à négocier, surtout celui contre le Munster car si on le perd, le deuxième n’aura plus aucun intérêt. Dimanche, on sait qu’on va jouer le match le plus important de la saison, ce qui donne ce piment qui va nous transcender.

Contenus sponsorisés
0
0