Icon Sport

Lyon-Toulon : Marseille aura sa finale franco-française

Lyon-Toulon : Marseille aura sa finale franco-française

Le 15/05/2022 à 12:57Mis à jour

CHALLENGE CUP - Après Lyon qui a disposé dans la douleur des Wasps ce samedi en début d'après-midi, Toulon a également rejoint la cité phocéenne en disposant avec maîtrise des Saracens quelques heures plus tard. C'est une certitude, le trophée reposera dans l'Hexagone un an de plus !

Allez, ne boudons pas notre plaisir ! La Challenge Cup restera Française un an de plus et c’est soit Lyon soit Toulon qui raviront le trophée à Montpellier, le tenant du titre. Cocorico ! Le 27 mai prochain, le stade Vélodrome de Marseille sera le plus beau des écrins pour ce match qui promet d’être un sommet de la fin de saison, qui couronnera les expérimentés Toulonnais où les novices Lyonnais.

Oublions le temps d’un instant que le week-end européen n’a pas totalement souri aux clubs bleu-blanc-rouge. Oublions que Toulouse a été étrillé par le Leinster plus tôt dans l’après-midi de samedi en Champions Cup, et que le Racing 92 ou La Rochelle devront livrer un match cinq étoiles pour empêcher les Irlandais de s’asseoir sur le toit de l’Europe. Le tableau est quand même trop beau pour que le rugby français ne se satisfasse pas de voir trois de ses représentants en finale européenne.

L’expérience de Toulon contre la fougue de Lyon

Saluons l’exploit. Les français toujours engagés en Challenge cup ont fait tomber samedi après-midi deux équipes anglaises qui pèsent, à elles deux, sept coupes d’Europe. Les Lyonnais ont suffoqué pour triompher des Wasps (20-18) mais sont parvenus à écarter les "Guêpes" pour s’offrir leur première finale européenne. Les hommes de Pierre Mignoni touchent du doigt leur rêve d’inscrire leur nom au palmarès d’une compétition qui les fuit depuis l’éclosion du Lou au plus haut niveau du rugby français. Les Lyonnais auront des étoiles plein les yeux au moment d’entrer sur la pelouse du Vélodrome mais n’en seront que plus dangereux.

Dylan Cretin - Lyon

Dylan Cretin - LyonIcon Sport

En face d’eux, les hommes de Mignoni retrouveront l’expérience d’un Toulon revigoré depuis la prise de pouvoir de Franck Azéma. Les Varois ont écarté le favori de la compétition, les Saracens de Maro Itoje. Au terme d’un match maîtrisé aux doux airs de Champions cup (Toulonnais et "Sarries" comptent six Champions Cup, toutes raflées entre 2013 et 2019, N.D.L.R.), les Toulonnais s’offrent le droit de rêver à une fin de saison dorée, eux qui sont aussi revenus en course en Top 14 après un début de saison cauchemardesque. Après le grand chelem des Bleus et au cœur du sprint final d’une saison de Top 14 passionnante, le stade Vélodrome sera, le 27 mai prochain, l’épicentre d’un feu d’artifice du rugby français.

Contenus sponsorisés