Icon Sport

Carnet noir : Aïda Ba, ancienne troisième-ligne internationale, est décédée

Carnet noir : Aïda Ba, ancienne troisième-ligne internationale, est décédée
Par Midi Olympique

Le 04/10/2022 à 21:18Mis à jour Le 05/10/2022 à 10:10

C’est une terrible nouvelle qu’a aujourd’hui annoncée la Fédération Française de Rugby. Aïda Ba, ancienne troisième-ligne de France Féminines, a perdu la vie des suites d’un cancer du sein…

La Fédération Française de Rugby a annoncé mardi la disparition de Aïda Ba. Âgée de 39 ans, l'ancienne troisième-ligne internationale du XV de France féminin a donc été fauchée par un cancer du sein. « C'est le cœur lourd, que nous vous annonçons aujourd'hui le décès de Aïda Ba, notre ancienne internationale du XV de France, des suites d'un cancer du sein. Nos pensées vont à ses proches et à sa famille en ces jours très difficiles. En ce mois d'octobre Rose, nous avons également une pensée pour toutes les victimes de cette terrible maladie », pouvait-on lire sur le communiqué publié par la FFR. Pour mémoire, Aïda Ba avait notamment participé au Tournoi des 6 Nations en 2007.

Le bel hommage des filles de Bobigny

Sur le réseau social Facebook, ses anciennes partenaires du club de Bobigny ont également écrit ccei au sujet de la jeune femme : "Aïda, tu portes si bien ce nom. On pourrait croire que le grand maître a écrit son Opéra pour toi tant sa musique te correspond, pleine de joie, de force, d’amour, de violence. Tu le portes si bien. Oui, tu as été une récompense pour nous toutes et tous. Notre cœur saigne, du rouge et du noir, les couleurs de ce maillot que tu as tant porté. Ce maillot que tu portais si haut sur le terrain, dans l’hexagone et dans le monde, que tu as donné envie à plusieurs générations de te suivre. (...) Elle était une capitaine exemplaire, toute l’équipe la suivait, même au bout du monde. Telle une cheffe de meute, elle savait mener ses troupes durant les 80 minutes de combat, jusqu’à la victoire. Elle aura tout connu avec les Louves, les montées successives jusqu’au plus haut niveau, des finales à n’en plus finir… et ne jamais soulever le bouclier. Ce fut la première Louve à être sélectionnée et à porter le maillot bleu. Tu laisses toute une famille qui, même si elle est répartie aux quatre coins de France, se sent orpheline et te pleure. Aïda tu es et seras à jamais dans nos cœurs mais aussi une force pour toutes celles qui portent et porteront ce maillot.". La rédaction de Midi Olympique et Rugbyrama adresse aujourd’hui à la famille et aux proches d’Aïda Ba leurs plus sincères condoléances.

Contenus sponsorisés