Getty Images

Buzz - Quand Macron parle de Midol

Quand Macron parle de Midol

Le 22/02/2019 à 09:44Mis à jour Le 22/02/2019 à 10:18

BUZZ - Le président de la République a évoqué l'hebdomadaire spécialisé en comparant sa fonction à celle du sélectionneur. Et elle lui semble plus facile.

Emmanuel Macron connaît le Midi Olympique et il en parle à propos. C'est Henri Nayrou, le président du conseil départemental de l'Ariège, et ancien rédacteur en chef du Midi Olympique qui lui a tendu la perche dans le cadre du grand débat : "Que pouvez-vous faire pour le XV de France ?", le chef de l'Etat a répondu : "Je vais essayer de minimiser le nombre de mes ennuis et me concentrer sur les responsabilités essentielles, et donc je ne veux pas reprendre le XV de France. Ni l'équipe de France de football. Parce que sélectionneur, c'est, je pense, pire que président".

"Ce sont peut-être les deux seules fonctions où on a plus d'ennuis car il y a 66 millions de candidats à votre place, qui se disent, à chaque fois qu'ils ouvrent L'Equipe ou Midi Olympique : "Je ferais beaucoup mieux que celui qui est en place", a-t-il poursuivi, sous les gloussements de la centaine de présidents de conseils départementaux qui se trouvaient à l'Elysée.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0