Icon Sport

L'antisèche : dans le sillage de Dupont

L'antisèche : dans le sillage de Dupont

Le 09/02/2020 à 18:42Mis à jour Le 09/02/2020 à 19:07

TOURNOI DES 6 NATIONS 2020 - Victoire bonifiée des Français, capables de marquer cinq essais mais aussi d'offrir une deuxième période inconsistante.

La France a battu l'Italie 35-22, un score qui masque une production un peu erratique des Bleus, brillants par à-coups mais aussi mis en difficulté par des Italiens clairement pas au niveau, mais moins médiocres qu'on a voulu le croire. Les Bleus empochent le bonus grâce à leurs cinq essais contre trois pour les Transalpins.

Les faits

Les Bleus ont connu des passages à vide. Mais comme souvent face à l'Italie, chaque accélération suffisait à mettre le feu dans la défense adverse. Les Italiens ont su construire de belles séquences, leurs trois essais ne sont pas moches. Mais on a l'impression qu'il leur faut dépenser trop d'énergie pour réussir leurs temps forts et qu'ils le payent ensuite.

Le tournant

La France a toujours mené au score. Il n'y eut pas de tournants majeurs, mais disons que l'essai de Gregory Alldritt juste avant la pause scella le succès des Français. Après une grosse séquence dans l'axe et une course de Willemse, le numéro 8 reçut petit côté, une passe impeccable de … Antoine Dupont.

La plus belle action

L'essai d'Aldritt aurait mérité le label. L'essai de Ntamack eut le charme de la fulgurance. Après touche, Dupont et Thomas trouvent le Toulousain lancé plein champ jusqu'à la ligne, une course de 25 mètres, une flèche dans le cœur de la défense italienne.

Tournoi des 6 Nations 2020 - Romain Ntamack (France) face à l'Italie

Tournoi des 6 Nations 2020 - Romain Ntamack (France) face à l'ItalieIcon Sport

L'Homme

Difficile d'échapper à Antoine Dupont et sa capacité à faire avancer son équipe de toutes les façons. A la 15eme minute, il fit une action surnaturelle, une accélération le long de la ligne, un cadrage-débordement et une pichenette vers l'intérieur quand il fut repris par Bellini. Dupont fut aussi directement à l'origine de l'essai de Ollivon grâce à une valise ont il a le secret.

Les couacs

On a noté deux points noirs, trois ballons perdus en touche consécutivement en deuxièmé période qui ont débouché sur une période de domination italienne ; mais aussi la défense de Teddy Thomas, qui a manqué cinq plaquages. Précieux, offensivement (voir son premeir essai), il est trop inefficace quand l'adversaire a le ballon.

La curiosité

Baptiste Serin n'avait pas joué face à l'Angleterre. Le staff l'a fait entrer à la 71ème minute, deux minutes après, il marquait sur un exploit personnel (une pénalité rapide suivi d'un coup de pied à suivre pour lui-même). Comme une façon de rappeler qu'il existe malgré le talent de son concurrent.

La Statistique

Neuf pénalités concédées par la France, dont trois par le seul Fickou. Les Italiens ont subi dix pénalités. Une illustration des errements français.

La question : les Français peuvent-ils gagner le Tournoi ?

Deux matchs, deux victoires, malgré les couacs observés face aux Italiens, ce XV de France incite à l'optimisme. Quelques talents particuliers semblent de nature à faire basculer des matchs serrés. C'est sûr le match de Cardiff sera un vrai test, mais au vu des autres matchs et des performances des autres nations, on sent les Bleus tout à fait capables de terminer à quatre victoires au moins. Ils pourraient très bien s'imposer en Écosse par exemple et finir dans une sorte de finale face aux Irlandais au Stade de France.

Les Français peuvent-ils gagner le Tournoi ?

Sondage
17450 vote(s)
Oui
Non
Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés