Icon Sport

Fofana associé à Bastareaud, le capitanat de Guirado... Brunel justifie ses choix

Fofana associé à Bastareaud, le capitanat de Guirado... Brunel justifie ses choix
Par Leo Faure via Midi Olympique

Le 14/03/2019 à 10:46Mis à jour Le 14/03/2019 à 11:24

TOURNOI DES 6 NATIONS 2019 - Jacques Brunel était en conférence de presse, ce jeudi matin à Dublin, une petite demie heure après l'annonce de sa composition d'équipe qui comporte six changements. Une revue d'effectif sérieuse, dans un contexte pourtant déjà instable.

"On peut dire qu'on prend un risque, oui. Si on parle d'un doute qui habite notre équipe, on pourrait vouloir stabiliser. C'était une solution. Mais le match de l'Irlande est passé par là. Ensuite, cette modification de l'équipe, nous l'avions anticipée et annoncée aux joueurs avant le match de l'Aviva stadium. Il y avait l'envie de les mettre en concurrence. Malgré le match face à l'Irlande, nous avons gardé cette option".

Guirado capitaine à la Coupe du monde

Jacques Brunel a ouvert sa conférence de presse par ce sujet, avant même que la question lui soit posée. A la suite des informations parues ce jeudi dans les colonnes de L’Équipe et faisant état de sa volonté de destituer Guilhem Guirado du rôle de capitaine, au lendemain du match face à l'Angleterre, il a tenu à répondre.

Sans vraiment démentir. "Guilhem, je le connais depuis 12 ans et nous avons une relation de confiance. Nous pouvons parlé de tout. Après l'Angleterre, beaucoup de choses ont été dites. On a remis en cause le contenu des entraînements et notre jeu. On a remis en cause le staff, les joueurs, tout et même le capitaine... Je le dis une fois pour toute : Guilhem sera capitaine jusqu'à la fin de Coupe du monde. Je l'annonce". Un capitaine qu'il n'a jamais remis en cause ? Brunel ne se fait pas affirmatif. "Ces informations sont parcellaires donc, pour moi, le sujet est clôt et le sortir maintenant, ça ne peut que nuire à l'équipe de France alors qu'on prépare un match important".

Vahaamahina a disparu

Parmi les grands perdants de la composition d'équipe qui débutera à Rome, on compte le Clermontois Sébastien Vahaamhina. C'est un petit séisme pour un joueur qui, dès lors qu'il était disponible, était systématiquement titulaire depuis 2016. Une sanction ? "Non, ce n'est pas une sanction" tranche Jacques Brunel. "C'est une situation qui peut arriver. Félix Lambey fait des bons matchs. Willemse avait bien débuté face au pays de Galles avant de sortir du groupe. On voulait le revoir. Ça ne remet pas en cause la valeur de Sébastien".

Ntamack seul buteur

Maintenu titulaire à l'ouverture, toujours en association avec son coéquipier de club Antoine Dupont, Romain Ntamack garde la confiance du sélectionneur. "Je ne vais pas leur retirer après deux matchs seulement et parce qu'il y a eu un match moins abouti en Irlande". Mieux, avec la sortie de l'équipe de Thomas Ramos, Ntamack sera forcément buteur, puisqu'il sera le seul sur le terrain capable d'endosser ce rôle au coup d'envoi.

6 Nations 2019 - Romain Ntamack (France) à l'entraînement

6 Nations 2019 - Romain Ntamack (France) à l'entraînementIcon Sport

Une responsabilité supplémentaire alors qu'il n'est que numéro 3 dans la hiérarchie de cet exercice au Stade toulousain (derrière Thomas Ramos et Zack Holmes). "C'est vrai, il n'est pas le premier buteur en club mais il bute et il s'entraîne régulièrement dans cet exercice. On va débuter avec lui dans ce rôle et il a notre pleine confiance" assure Brunel. Un rôle primordial pour un jeune joueur, qui plus est dans un match à forte pression à Rome. "Je ne crois pas que cela le perturbe".

Fofana-Bastareaud, choix étonnant

En début de Tournoi, Jacques Brunel avait fait part de son scepticisme sur l'association Bastareaud-Fofana, au centre. "C'est vrai, je l'ai eu dit" assumait ce jeudi le sélectionneur. Ils seront pourtant ensemble, à Rome. "C'est la première fois qu'on va la tenter. Mathieu Bastareaud a montré dans les moments difficiles qu'il était présent, costaud. Il a donné quelques réponses à l'adversaire. On lui maintient la confiance. Quant à Fofana, il était sorti sur blessure en début de Tournoi. Il a peu joué avec nous depuis un an et demi, en raison de blessures. C'était la dernière occasion de le voir. Donc on va tenter cette association".

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0