Icon Sport

6 Nations 2019 - Continuer à grandir : la fiche d'identité de l'Écosse

Continuer à grandir : la fiche d'identité de l'Écosse
Par AFP

Le 29/01/2019 à 15:58

TOURNOI DES 6 NATIONS 2019 - Considérée comme une équipe de deuxième zone au début de la décennie, l'Écosse monte en puissance ces dernières années. Capables de battre l'Angleterre ou de s'imposer en Argentine, mais aussi de se faire surprendre par les États-Unis, les coéquipiers de Greg Laidlaw vont chercher davantage de régularité à quelques mois de la Coupe du monde.

Fiche technique

Sélectionneur : Gregor Townsend (depuis juin 2017)

Capitaine : Greig Laidlaw (33 ans, 64 sélections, demi de mêlée, Clermont/FRA)

Palmarès : 15 victoires non partagées et 3 Grands Chelems (1925, 1984, 1990)

Tournoi des 6 Nations 2018 : 3ème place (3 victoires, 2 défaites)

Le contexte :

En pleine ascension depuis l'arrivée de Gregor Townsend en 2017, qui a poursuivi le travail de son prédécesseur Vern Cotter, l'Ecosse a connu des tests de novembre en demi-teinte. Battue au pays de Galles (21-10) puis par l'Afrique du Sud (26-20), elle a assuré le minimum face aux Fidji (54-17) et l'Argentine (14-9). Mais la troisième place dans le dernier Tournoi donne des idées à Townsend, à moins d'un an de la Coupe du monde. D'autant que le sélectionneur peut surfer sur les excellents résultats des deux provinces écossaises : Edimbourg et Glasgow viennent de se qualifier avec la manière pour les quarts de finale de la Coupe d'Europe.

Attention toutefois aux blessures qui amoindrissent le pack du XV du Chardon: les flankers John Barclay et Hamish Watson, le pilier Zander Fagerson, le deuxième ligne Richie Gray ainsi que les talonneurs Fraser Brown et George Turner seront absents pour les premières journées (a minima).

Le joueur à suivre : Stuart McInally

Le talonneur et capitaine d'Edimbourg réalise une grande saison avec sa province, où il bénéficie de la science de l'ancien talonneur international de l'Angleterre Richard Cockerill. Repris en main, Edimbourg impressionne et dispose d'une mêlée ultra-performante. En l'absence de Fraser Brown et George Turner, McInally (28 ans, 22 sél.) a un rôle crucial: il est le seul talonneur expérimenté du XV du Chardon. Dave Cherry (Edimbourg), Jake Kerr (Leicester) et Grant Stewart (Glasgow) honorent en effet lors de ce Tournoi leur première convocation.

Stuart McInally (Ecosse)

Stuart McInally (Ecosse)Icon Sport

L'objectif : viser l'exploit

"Toutes les équipes auront des défis à relever avec les blessures, mais toutes les équipes se présentent au Tournoi en croyant qu'elles peuvent gagner. C'est la seule raison pour laquelle nous participons, pour gagner le prochain match et ensuite gagner le trophée à la fin. Nous croyons en notre équipe. Nous avons vu comment (nos joueurs) se sont attaqués aux meilleures équipes du monde au cours des dernières années", a lancé le sélectionneur Townsend

Le XV de départ probable des Écossais

15. Hogg ; 14. Seymour, 13. H. Jones, 12. P. Horne, 11. Maitland ; 10. Russell, 9. Laidlaw (cap.) ; 7. Ritchie, 8. Strauss, 6. R. Wilson ; 5. J. Gray, 4. Toolis ; 3. Nel, 2. McInally, 1. Dell.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0