Pro D2 - "Cela fait du bien de rebondir", souffle Jason Fraser (Nevers)

Par Sébastien Chabard
  • Jason Fraser, numéro 8 de Nevers et marqueur d'un essai contre Colomiers.
    Jason Fraser, numéro 8 de Nevers et marqueur d'un essai contre Colomiers. Icon Sport - Johnny Fidelin
Publié le
Partager :

Sortis du top 6 une semaine plus tôt après leur défaite à Montauban (17-16 en ayant mené 16-3 à vingt minutes de la fin), les joueurs de l’USON Nevers Rugby se sont rassurés en dominant nettement Colomiers (35-14), qui venait dans la Nièvre chercher une victoire et conserver un espoir de qualification. Le troisième ligne centre Jason Fraser, auteur d’un des quatre essais neversois, confie son soulagement, sans s’enflammer.

Après cinq défaites sur vos six derniers matchs, cette victoire face à Colomiers est un vrai soulagement, on l’imagine...

C’est vrai qu’on a eu un peu de pression après nos trois défaites consécutives sur ce bloc. A chaque fois, on avait perdu à cause d’un manque de maîtrise sur nos fins de match, dans les toutes dernières minutes. On est contents d’avoir remis tout en place, ce soir.

Vous avez quand même eu à nouveau une période plus compliquée, autour de l’heure de jeu, durant laquelle Colomiers a eu plusieurs occasions d’essai...

Dans un match de rugby, il y a toujours des hauts et des bas. On a fait le dos rond, et on a absorbé beaucoup de pression. Je suis fier de l’équipe, pour cette performance. Ça fait du bien de rebondir. La défaite à domicile face à Grenoble (22-19, le seul revers de Nevers au Pré-Fleuri cette saison, N.D.L.R.) nous avait piqués.

Vous avez fait souffrir Colomiers en mêlée et en touche. Est-ce sur ces secteurs que vous avez fait la différence ?

La conquête fait partie de nos armes essentielles, et ce soir elle a bien fonctionné. On a aussi été plus réalistes, on avait bien travaillé sur ce point cette semaine.

A lire aussi : Pro D2 – Nevers met fin à sa mauvaise série et élimine Colomiers de la course aux playoffs

Il y a eu pas mal de tension dans ce match, avec deux cartons rouges et cinq cartons jaunes. Est-ce l’enjeu de ce match qui l’explique ?

Au match aller (défaite 28-3, NDLR), Colomiers avait été dans le combat, plus agressif que nous. Alors on s’était dit qu’ici, c’était interdit qu’ils puissent refaire la même chose. On ne voulait pas se faire taper derrière la tête (sic) ; on n’a rien lâché.

Il vous reste trois matchs, deux à domicile face à Soyaux-Angoulême et Dax, et un déplacement à Béziers. Ce soir (vendredi), vous êtes toujours septième. Cela veut dire qu’il faudra se battre jusqu’au dernier match, face à Dax, et peut-être aller aussi chercher des points à Béziers, pour se qualifier ?

On a toujours cette pression, mais on sait comment il faut jouer. On doit rester dans ce que l’on sait faire.

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
Nabuco Il y a 1 mois Le 20/04/2024 à 14:50

Angoulême au Pré Fleuri, ça devrait passer... En revanche, aller prendre des points à Beziers, ça va être très très compliqué. Allez (quand-même) l'USON !