Top 14 - "Je m’en fous de regarder devant", affirme Franck Azéma (Perpignan) après la victoire de l'Usap face à Castres

  • Le technicien Franck Azéma délivre ses idées après la démonstration offensive de son équipe face à Castres.
    Le technicien Franck Azéma délivre ses idées après la démonstration offensive de son équipe face à Castres. Icon Sport
Publié le Mis à jour
Partager :

Le coach catalan affichait une satisfaction de mise après le large succès des siens face à Castres (43-12). Entre travail entrepris depuis de nombreux mois, et une trajectoire impressionnante lors des dernières journées, Franck Azéma délivre ses vérités et prône l’humilité.

Franck Azéma, c’était une soirée où rien ne pouvait vous arriver ?

Oui, c’est le genre de rencontre avec l’appui du public qui nous porte, c’est précieux et rare. J’ai le souvenir d’une action à la 69 ème minute de jeu où l’équipe domine. L’engagement et l’implication sont présents, ceux qui jouent comme ceux qui n’étaient pas sur le terrain. Un tel résultat fait plaisir. Le moment partagé fut exacerbé avec ce que nous avons produit, c’était super pour le groupe.

Contre le vent en première période, vous avez déjà remporté le bras de fer face aux Castrais ?

Ce qu’il y a de bien, c’est que nous avons résisté, en restant plutôt disciplinés et en les amenant à la faute. On score au bon moment, et j’ai senti une forte excitation. On manquait de précision parfois et on l’a ressenti sur quelques ballons. Il fallait canaliser tout cela, et si nous parvenions à calibrer l’ensemble, nous étions armés pour cela. Faire péter le verrou en quelque sorte, et on s’est offert un quart d’heure de folie, même si l’issue du match est un peu moins fournie, on ne va pas faire la fine bouche.

Il fallait se payer ce soir, c’est encore chose faite ?

Je pense que les garçons travaillent bien. Le début de saison a été compliqué, on le sait. Aujourd’hui, nous vivons de bons moments ensemble. Mais aucun risque que l’on s’emballe, on va continuer à bosser à l’entraînement et tous les jours à venir pour maintenir ce niveau. Puis franchement, regarder devant, je m’en fous. Il reste 6 journées à disputer et on fera les comptes à la fin. On fonctionne de façon positive aujourd’hui, c’est cela qui m’intéresse.

L'USAP a régalé le stade face à Castres avec pas moins de 7 essais inscrits \ud83d\ude0d

Le film du match : https://t.co/jeDd7vVCQw pic.twitter.com/IxOPhgP0vr

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) March 30, 2024

L’Usap joue donc encore le maintien ?

On veut dépendre de nous déjà. Après si les autres chutent, tant pis pour eux. Moi, je veux qu’on reste concentrés sur notre évolution. Et le but, c’est n’avoir rien à personne et de poursuivre ce que l’on met en place comme rugby.

La touche était décriée, l’alignement réalise un 100 % ce soir ?

C’est une très bonne chose. Les avants ont fourni ce qu’il fallait. Je pense aux gars, au staff qui n’a pas relâché. Le travail t’apporte de la régularité. Il n’y a pas de miracle, et je suis content pour Ignacio Ruiz qui a montré son tempérament et le caractère qu’on affectionne par ici sur le terrain.

Ces 20 minutes euphoriques où tout réussi à votre équipe, on ressent quoi sur le bord du terrain ?

Quand tu es entraîneur, tu as envie de voir les choses qui se sont passées durant la semaine d’entraînement. On sert à cela et c’est un énorme bonheur. L’équipe grandit, et l’euphorie survient forcément dans des moments pareils, où le collectif exprime toutes ses qualités. Les joueurs ont un vécu en Top 14, et ils ne tomberont pas dans la facilité car ils sont vaccinés en quelque sorte contre toutes ces mauvaises attitudes.

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (10)
Filou66 Il y a 17 jours Le 01/04/2024 à 10:46

Merci Franck

Socrates06 Il y a 17 jours Le 31/03/2024 à 23:07

Sacré coach ; la filière des entraîneurs français est vraiment de qualité !

Oxitan Il y a 17 jours Le 31/03/2024 à 21:33

Bravo à l'USAP et son entraîneur ! Cette équipe prouve qu'elle mérite mieux que le simple maintien. Peut être le top6 et les phases finales...je me mets à "rêver"....ou peut être n'est-ce pas si incroyable ?... nous verrons.