Top 14 – Le baromètre de Perpignan – Castres : Jake McIntyre et Jacobus Van Tonder au sommet, Vilimoni Botitu et Pierre Colonna emportés

  • Tavite Veredamu et les Catalans, toujours aussi consistants à domicile après leur succès face à Castres.
    Tavite Veredamu et les Catalans, toujours aussi consistants à domicile après leur succès face à Castres. Icon Sport
Publié le Mis à jour
Partager :

Large succès de Perpignan face à Castres (43-12) après une démonstration offensive. Tavite Veredamu auteur d’un doublé et Jake McIntyre furent parmi les grands artisans de ce récital avec l’incontournable Jacobus Van Tonder. Vilimoni Botitu, Pierre Colonna et Jack Goodhue n’ont jamais pu enrayer cette frénésie de jeu.

Les tops

  • Kelian Galletier

Le troisième ligne de l’Usap n’est pas un premier choix cette saison à ce poste face à une concurrence accrue. Pourtant, son abattage face aux Tarnais fut de belle facture. Royal dans les airs où sa moisson fut ample, il a contribué fréquemment à assurer la continuité dans le jeu, n’hésitant jamais à se proposer dans le jeu courant. Une partition complète pour l’ancien montpelliérain.

  • Tavite Veredamu

L’ailier de Perpignan compile les essais cette saison (10). Décisif sur tous les registres, il marque un doublé autoritaire et notamment cette course folle juste avant la pause qui terrasse les Castrais. Capable d’amener sa puissance à bon escient, il demeure un élément essentiel du jeu catalan et s’affirme un peu plus comme l’arme fatale des Sang et Or.

L'USAP a régalé le stade face à Castres avec pas moins de 7 essais inscrits \ud83d\ude0d

Le film du match : https://t.co/jeDd7vVCQw pic.twitter.com/IxOPhgP0vr

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) March 30, 2024
  • Jake McIntyre

L’ouvreur catalan fut très inspiré dans son jardin d’Aimé-Giral. À l’aise dans la prise de décision, il a affronté le vent contraire en première période avec brio. Ses multiples crochets ont déstabilisé la ligne défensive castraise et il fut un poison permanent dans la lecture adverse.

  • Jacobus Van Tonder

Replacé avec réussite encore en deuxième ligne, son poste de formation, l’ancien clermontois a rayonné par son activité. Toujours le premier dans le combat, donnant de sa personne à chaque intervention défensive, il marque un essai important sur un ballon porté et a représenté une menace permanente pour le CO. Une valeur sûre des Sang et Or cette saison.

A lire aussi : Top 14 – Festival offensif pour l’Usap qui se bonifie face à Castres

Les flops

  • Vilimoni Botitu

Peu d’options étaient offertes au staff castrais pour le poste d’ouvreur avec les indisponibilités de Louis Le Brun et Julien Dumora. Associé à Fernandez à la charnière, le Fidjien qui avait connu ce poste sporadiquement en sélection, il s’est un peu perdu dans la conduite, peu aidé par un paquet d’avant malmené. Dur pour le joueur qui n’a pas hésité à se démultiplier avec de nombreux duels remportés.

  • Jack Goodhue

L’international All Blacks était encore aligné au centre de l’attaque avec son compère Adrien Séguret. Sa relative montée en puissance attendue, il n’a pas répondu aux attentes et fut agressé par Naqalevu et Duguivalu sans parvenir à contrarier l’adversaire. Une passe sautée étonnante fut criante d’un manque de sérénité chez un joueur de ce standard qui peut amener bien plus.

  • Pierre Colonna

Le talonneur tarnais n’a pu lui aussi enrayer la machine catalane. Emprunté dans le jeu courant, il symbolise avec d’autres une relative impuissance. 5 plaquages ratés et beaucoup trop d’erreurs pour rivaliser, Pierre Colonna et le Castres Olympique ont sombré dans l’approximatif.

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (2)
Supermichmich Il y a 16 jours Le 31/03/2024 à 13:51

Comment est-ce possible de ne pas mettre Popelin dans les flops tant sa faute inutile et son carton on pesé sur la rencontre. A l'instant où il est sortit, son équipe s'est écroulée et ne s'est jamais relevée.

Urtamoug Il y a 17 jours Le 30/03/2024 à 19:25

Abattage, pas abattement !