Top 14 – La Rochelle domine Oyonnax malgré une seconde mi-temps délicate

Par Raphael Fernandez
  • Malgré six essais, La Rochelle ne se rassure pas face à Oyonnax.
    Malgré six essais, La Rochelle ne se rassure pas face à Oyonnax. Icon Sport - Icon Sport
Publié le Mis à jour
Partager :

La Rochelle obtient une victoire bonifiée sur sa pelouse du stade Marcel Deflandre. Sous les yeux d’un Ronan O’Gara agacé, les Maritimes s’imposent 40-21 face à Oyonnax malgré un joli sursaut des Oyomen.

Les chances de victoire d’Oyonnax à La Rochelle paraissaient bien minces avant le coup d’envoi de cette 20e journée. Pourtant, la victoire bonifiée (40-21) a été acquise dans la difficulté lors d’un second acte où les Maritimes ont longtemps paru endormis. La première mi-temps royale des hommes de Ronan O’Gara leur a permis de résister au réveil des Oyomen.

Avec ce succès bonifié La Rochelle retrouve le sourire et s'installe un peu plus dans le top 6 !

Le film du match : https://t.co/nWf4I7Q3OE pic.twitter.com/azY9iLOPqr

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) March 30, 2024

La lanterne rouge du Top 14 a sans doute perdu toute chance de maintien même si mathématiquement l’espoir reste possible. Il faudra pour cela gommer leur indiscipline chronique. La Rochelle remonte provisoirement à la 4e place du championnat tandis qu’Oyonnax a 12 longueurs de retard sur Montpellier.

Une première mi-temps à sens unique pour La Rochelle

Les Rochelais ont rapidement déroulé leur rugby durant les quarante premières minutes. La Rochelle a pris l’ascendant en marquant quatre essais en 30 minutes. Le premier essai a été marqué par Berjon après une belle action collective, suivi d’un doublé de Latu sur un maul puis en puissance derrière un ruck. Oyonnax, réduit un temps à 13, n’a pas pu rivaliser face à la puissance de La Rochelle. Les Maritimes se sont régalés de l’indiscipline adverse en multipliant les pénaltouches. Les deux cartons jaunes des visiteurs (Cassang et Millet) ont facilité la tâche des Maritimes qui sont rentrés au vestiaire sur le score de 28-0 et le bonus offensif déjà en poche. Cependant, le carton jaune de Berjon suite à un plaquage dangereux et surtout la sortie sur blessure de Colombes ont de quoi perturber le staff rochelais. Le pilier droit international a été touché au genou dès la 7e minute de jeu.

Au retour des vestiaires, les Rochelais avaient visiblement la tête à leur huitième de finale de Champions Cup contre les Stormers. La vitesse de jeu rochelaise foudroyante a ainsi laissé place à une grosse indiscipline qui s’est matérialisée par un deuxième carton jaune (Kaddouri à la 58e). Oyonnax a profité avec succès de nombreuses pénaltouches. Les hommes de Jo El Abd ont ainsi inscrit 3 essais en moins de 20 minutes pour infliger un 21-0 aux Maritimes grâce à des réalisations de Cassang, Bouraux et Mafi.

Les jeunes Rochelais valident le bonus offensif

La Rochelle a su faire preuve de caractère pour retrouver le point de bonus offensif une fois revenu à 15 contre 15. Simeli Daunivucu, 19 ans, et Oscar Jegou, 20 ans, ont permis à leur équipe de s’éviter une grosse déconvenue à domicile en trouvant la faille respectivement à la 66e et à la 74e minute. La Rochelle, désormais dans le Top 4, se rendra à Castres lors de la 21e journée tandis qu’Oyonnax recevra le Racing 92 pour tenter de conserver un infime espoir de maintien.

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (2)
oligui17 Il y a 16 jours Le 31/03/2024 à 18:35

"Seconde mi-temps délicate" !! le mot est plus que faible !! encore une énième fois une demie heure de seconde période catastrophique !! a tous les niveaux !! investissement, jeu, coaching, rien de professionnel !! La sufisance d'O'Gara transpire sur les joueurs ! après en autres le match de Bayonne pris de haut, la m^me attitude détestable contre Oyo, où ils ont cru avec 28 points d'avance que le match était gagné !! une des preuves est la sortie de Reus beaucoup trop tôt, et sa non présence a Bayonne pour suppléer le plus qu'irrégulier Hastoy !! et bien d'autres exemples pourraient venir coroborer ce qui se passe en ce moment !! le point sur la table est souhaitable, pour la suite de la saison !!!

Gabi17 Il y a 17 jours Le 30/03/2024 à 19:14

que de fautes