XV de France - Angleterre - Les Bleus renversent l'Angleterre au bout du suspense

Publié le Mis à jour
Partager :

‌Le 111ème Crunch, bien que sans enjeu, a tenu toutes ses promesses et bien plus encore. Français et Anglais ont offert un spectacle et un suspense à la hauteur de ce Tournoi des 6 Nations, et les Bleus s’imposent grâce à une pénalité à la dernière minute de Thomas Ramos (33-31). La France termine la compétition à la 2ème place, avec des enseignements et des espoirs pour l’avenir.

Les Bleus ont mis la main sur le match tôt, en s’installant dans le camp adverse, et avec quelques percées dans les 22m. Le XV de la Rose, en revanche, a montré son unique plan de jeu ; les chandelles, par dizaines. L'une d’entre elles a fini par payer, amenant une mêlée, pack pénalisé, et 3 points par George Ford (0-3, 12ème). Mais l’équipe de France réagissait d’abord après un grattage de Cros (3-3, 18ème). Le troisième ligne volait un lancer en touche peu après, pour un contre tricolore. Barré jouait bien le coup et envoyait Nolann Le Garrec marquer son premier essai international (10-3, 19ème).

A lire aussi : France - Angleterre. Le crunch en statistiques : la France conserve son invincibilité, Gaël Fickou leader d'attaque

Un essai de french flair de 80 mètres pour mettre les Bleus devant, logique au vu du match. Sur une autre relance, Penaud mettait le feu dans la défense, puis obtenait une mêlée à 5m pour la France, qui se terminait sans points (26ème). Thomas Ramos passait des pénalités pour enfin accroître l’avance tricolore (32ème, 36ème), dans ce que certains ont vu comme un manque d’ambition. D’autant plus que les Anglais parvenaient à marquer avant la mi-temps. Smith forçait Penaud à concéder une touche à 5m. Deux penaltouches plus tard, Lawrence franchissait le rideau défensif pour marquer entre les poteaux (16-10, 40ème).

‌Le trou noir au retour des vestiaires, la lumière au bout

Les Bleus revenaient de la mi-temps avec quelques certitudes et l’espoir de marquer. Mais ils ont vite été douchés par la furia anglaise. Freeman puis Earl trouvaient des failles dans la défense et avançaient. Lawrence marquait un doublé en passant en force au bout (16-17, 43ème). Ben Earl, encore lui, passait sans résistance à travers la défense, dans la zone 10-12 qui fait débat dans le XV de France. Il jouait le 2 contre 1 pour envoyer Marcus Smith à l’essai (16-24, 47ème).

Mais les Bleus étaient à réaction. Malgré de gros contests anglais et un pack d’avants inférieur, ils parvenaient à continuer leur avancée, notamment par Flament, déjà en vue à Twickenham l’an dernier. Le Garrec trouvait Ollivon, qui écartait sur Barré (23-24, 57ème). Le Parisien a été élu homme du match. La France reprenait l’avantage après un coup de pied en catastrophe de Ramos, capté par Penaud, qui envoyait Fickou entre les poteaux (30-24, 62ème). De quoi mettre en place le finish fou de ce Crunch.

Au terme d'un match au scénario fou, les Bleus s'imposent face à l'Angleterre à Lyon ! #FRAANG #XVdeFrance

Le film du match > https://t.co/vGUMsanmQi pic.twitter.com/3xnDyQvZOL

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) March 16, 2024

À dix minutes du terme, la France obtient une pénalité à 30 mètres pour un en-avant volontaire de Freeman. Le coup de pied de la victoire, manqué par Thomas Ramos (71ème), son seul échec du soir. Pas battus, les Anglais reprenaient espoir. Touche dans les 22 tricolores, et le ballon partait à l’opposé après plusieurs temps de jeu. Smith envoyait Freeman à l’essai en coin (30-31, 76ème). Lucu captait le dégagement de Care et jouait avec ses avants. Leur bon travail donnait une pénalité sur la ligne médiane. Ramos la tentait, et ça passait juste comme il fallait (33-31, 80ème). Un coup de pied vainqueur du Toulousain pour la victoire au bout du match. La France termine le Tournoi 2ème. Avec de nombreuses failles, surtout en défense, mais aussi des nouveaux venus qui pourraient se tailler une place de titulaire à l’avenir.

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (34)
unepunk Il y a 2 mois Le 17/03/2024 à 12:24

Belle victoire contre des bons roastbeefs mais dommageable puisque elle offre un sursis supplémentaire à Galthié le loser, qui aurait dû être dégagé dès le lendemain du quart de finale perdu contre les boks car le très haut niveau ne souffre pas de s'embarrasser avec des médiocres et des perdants. Je ne comprends pas comment Bernie le dingue, qui a un véritable palmarès de gagnant, ait pu lui laisser l'opportunité de continuer dans son contrat.
Bref, je pressens que tout cela va se terminer comme Eddie Jones a fini avec l'Angleterre, et ce n'est pas une bonne nouvelle.

banko31 Il y a 2 mois Le 17/03/2024 à 10:34

Les français ont battu les anglais et de belle manière. MAIS, la défense est à améliorer sérieusement. Près de la ligne, c'est trop souvent "portes ouvertes" et avec un feu-follet comme Marcus Smith c'est l'essai assuré.

Angel180886 Il y a 2 mois Le 17/03/2024 à 09:30

Les journalistes de rugbyrama ne doivent pas regarder les match. Nolaan est à 2 essais internationnals à moins que celui de la semaine dernière contre le Pays de Galle c'était Dupont qui jouait ? Bref il aurait dû être titulaire depuis le début du tournois.