Nationale 2 - Le match entre Cognac et Limoges sujet à de fortes tensions entre l'entraîneur Adrien Buononato et le vice-président Romain Détré

Par P.A.
  • En marge de la rencontre de Nationale 2 entre Cognac et Limoges, une vive altercation entre Romain Détré, dirigeant de Limoges, et Adrien Buononato, entraîneur de Cognac, a perturbé la confrontation.
    En marge de la rencontre de Nationale 2 entre Cognac et Limoges, une vive altercation entre Romain Détré, dirigeant de Limoges, et Adrien Buononato, entraîneur de Cognac, a perturbé la confrontation. - Icon Sport
Publié le Mis à jour
Partager :

En marge de la rencontre de Nationale 2 entre Cognac et Limoges, une vive altercation entre Romain Détré, dirigeant de Limoges, et Adrien Buononato, entraîneur de Cognac, a perturbé la confrontation, finalement remportée in extremis par le club limougeaud.

"C'est du grand guignol, un spectacle dégueulasse". Adrien Buononato, l'entraîneur de Cognac, n'a pas mâché ses mots après la défaite de son équipe à domicile face à Limoges (37-34). Mais l'ancien coach d'Oyonnax et de Limoges n'évoque pas dans ses propos la rencontre du dimanche en Charente, mais plutôt du climat autour de cette dernière. Dans des propos rapportés par nos confrères de La Charente Libre, il raconte une vive altercation qui aurait eu lieu à la mi-temps du match avec le vice-président de Limoges Romain Détré. "Au moment où on ressort du couloir, il vient me voir et fait : "bonne deuxième mi-temps, j'espère qu'on va bien t'enculer". Je ne peux pas laisser passer ça", raconte l'entraîneur, qui aurait attrapé le dirigeant par le col, Détré affirmant lui avoir reçu avoir reçu un coup de poing de la part de Buononato. La tension autour de ce match de Nationale 2 atteint alors son paroxysme, d'autant que le match aller avait déjà été marqué par une bagarre générale entre les joueurs.

Ce n'est pas très digne

"Puis il est venu sur la main courante faire le cirque, confie encore Buononato. C'est du grand guignol, un spectacle dégueulasse. Il n'est pas un supporter lambda, c'est un dirigeant, un mec qui doit être exemplaire. Limoges a une très belle équipe, mais ça n'est pas très digne. Je ne sais pas si les joueurs vont longtemps se reconnaître dans ce type de comportements." Si sur le terrain, les joueurs de Limoges sont allés chercher une précieuse victoire après avoir été menés une bonne partie de la rencontre, l'attitude de l'homme qui souhaitait racheter le Biarritz olympique il y a encore quelques mois fut aussi dénoncée par le président de l'USC Jean-Charles Vicard. "Romain [Détré], on le connaît. C'est quelqu'un qui a besoin de bouger les choses, présente-t-il dans La Charente Libre. Ce côté exubérant, c'est dommageable. Tu as deux façons d'expliquer pourquoi tu portes un projet. Soit tu le fais parce que tu veux défendre ton territoire, les jeunes, la formation. Soit tu le fais pour ton ego, parce que tu as besoin d'image. Ce qu'on a pu voir, c'est peut-être un ego à assouvir. Je ne suis pas là-dedans."

L'entraîneur de Cognac Adrien Buononato, ici avec Angoulême en 2019.
L'entraîneur de Cognac Adrien Buononato, ici avec Angoulême en 2019.

Après l'échec BO, Romain Détré avait fait son entrée au sein du conseil d'administration de l'USA Limoges en fin d'année dernière. Dans le journal Le Populaire du Centre, il expliquait être de retour dans son "club de cœur" sans néanmoins vouloir "tout chambouler" mais "fédérer les forces vives". Le même quotidien qui avance que les propos de Détré et son comportement ont été rapportés à l'écrit par les arbitres, mais aussi que le club limougeaud a déposé une réclamation pour atteinte à l'intégrité physique de son dirigeant à la mi-temps de la rencontre. 

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (7)
go2urroom Il y a 21 jours Le 12/02/2024 à 23:08

Le non savoir faire à la Française ....

kyjrugby Il y a 21 jours Le 12/02/2024 à 21:31

Il a bien picolé avant le match, et a cherché les embrouilles toute la partie, dans les tribunes, sur la main courante. Une honte ce dirigeant ! le fric n'exclut pas le respect.

coluche24 Il y a 21 jours Le 12/02/2024 à 21:14

Son passage à biarritz a laissé des traces, JBA est contagieux.