Transferts - Des clubs français déjà à l'affût des joueurs des Melbourne Rebels ?

  • Carter Gordon, l'ouvreur des Rebels, pourrait changer de club si la situation ne s'améliore pas à Melbourne.
    Carter Gordon, l'ouvreur des Rebels, pourrait changer de club si la situation ne s'améliore pas à Melbourne. Icon Sport - Icon Sport
Publié le
Partager :

En grande difficulté économique, les Melbourne Rebels ont été placés sous administration. Le club australien verrait déjà ses joueurs être attaqués par plusieurs équipes de Super Rugby et des clubs français.

Le rugby professionnel est sans pitié. Alors que les Melbourne Rebels ont été placés sous administration suite à de grandes difficultés économiques (dette de plus de 9 millions de dollars australiens, soit 5.4 millions d'euros), les clubs australiens et français sont déjà à l'affût des meilleurs joueurs melbourniens, comme l'informe Roar. Par une métaphore terrible, les quatre autres clubs australiens (Waratahs, Queensland Reds, Western Force, Brumbies) sont prêts à "prendre les os de la carcasse des Rebels", écrit Christy Doran, auteur de l'article.

Decision time: Clubs queuing up to pounce on Rebels' best as Rugby Australia given warning over in demand Wallabieshttps://t.co/SAqiFs3cfm

— Christy Doran (@ChristypDoran) February 1, 2024

Tupou et Leota en têtes de gondole

Avant-dernier du dernier Rugby Championship, le club du sud-est de l'Australie est également à la peine sportivement, malgré plusieurs internationaux présents dans l'effectif. Taniela Tupou, Rob Leota, Lukhan Salakai-Loto ou Carter Gordon sont les principales figures des Rebels. Tupou et Leota sont d'ailleurs sont contrat jusqu'en 2025 mais la situation du club australien pourrait annuler leurs baux respectifs.

Le pilier gauche Wallaby suscite d'ailleurs l'intérêt de plusieurs clubs français, comme l'indique Roar. Il y a plusieurs saisons Rob Leota était déjà sur les tablettes de Castres avant de devenir international et de rester au pays. Si la situation des Rebels ne s'améliore pas rapidement, nul doute que les écuries du Top 14 sauront flairer les bons coups potentiels du côté de Melbourne.

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (4)
Prothea Il y a 1 mois Le 03/02/2024 à 06:05

Penser à L'EDF dans 5 ans. Pour eviter d'en prendre 40, il faut au moins une paire de 2ème ligne et 2 Piliers et 2 centres et 2 ailiers...

pasali Il y a 1 mois Le 02/02/2024 à 23:04

C'est vrai qu'on n' a pas de joueurs français...Arrêtons la formation en France puisque les clubs ne jurent que par les joueurs étrangers; ca fera des économies et permettra d' acheter encore plus de joueurs étrangers.
On marche sur la tête

Mika31 Il y a 1 mois Le 02/02/2024 à 18:01

Il faudrait que les clubs arrêtent d'acheter des joueurs étrangers et faire confiance aux jeunes qui sont 3X champions du monde U20 et qu'on ne voit plus pour la plupart car barré par des joueurs étrangers.

Pasglop Il y a 1 mois Le 02/02/2024 à 23:15

Je ne suis pas d'accord sur la dernière partie de votre intervention. Prenez la liste des joueurs de moins de 20 de la dernière coupe du monde, la plupart jouent dans leurs clubs et ont beaucoup de temps de jeu !