6 Nations 2024 - Netflix consacre un épisode au XV de France, axé sur la défense

Par Rugbyrama
  • Dans l'épisode consacré au XV de France, on a droit à une séquence à l'entraînement révélant toute la complicité entre Damian Penaud et Gaël Fickou.
    Dans l'épisode consacré au XV de France, on a droit à une séquence à l'entraînement révélant toute la complicité entre Damian Penaud et Gaël Fickou. Icon Sport
Publié le Mis à jour
Partager :

La série documentaire Netflix sur l'édition 2023 du Tournoi des 6 Nations est sortie ce mercredi sur la plateforme. L'occasion de se replonger dans cette compétition si particulière, et de la redécouvrir par le biais de ses acteurs. Le XV de France fait l'objet d'un épisode.

L'épisode commence avec une prise de parole de Raphaël Ibanez, deux jours après la défaite contre l'Irlande : "On a été assez fier de notre progression, mais c'est le moment, plus que jamais, de faire preuve d'unité. La réalité, c'est qu'après le deuxième round et cette défaite en Irlande, c'est notre plus mauvais début de Tournoi depuis quatre ans." La série documentaire Netflix sur le Tournoi des 6 Nations 2023 est sortie ce mercredi, et l'un des huit épisodes est consacré au XV de France. Avec des scènes captées à l'intérieur de Marcoussis, on plonge dans l'univers des Tricolores et on comprend mieux l'atmosphère au beau milieu de la dernière édition du Tournoi.

Gaël Fickou est l'interlocuteur privilégié du côté français, comme le sont Andrew Porter en Irlande, Ellis Genge pour l'Angleterre ou encore Finn Russell pour le Chardon. Pour le présenter, des images de son match très réussi contre l'Angleterre en 2014, qui allait le révéler au grand public, sont diffusées, ce à quoi il rappelle toute l'émotion que cela lui a suscité.

On va les démonter, il faut qu'on les fracasse

Etant capitaine de la défense du XV de France, ce secteur est le fil conducteur de cet épisode bleu blanc rouge, avec des interventions de Shaun Edwards qui s'en occupe au sein du staff de la sélection, et des séquences d'entraînement inédites. Le joueur du Racing 92, qui cumule dix ans au niveau international, est aperçu en train de discuter en séance individuelle sur la difficulté de cette semaine post-Irlande, et de dire combien il préfèrerait rentrer chez lui. Quelques instants plus tard, il est vu juste avant le match face à l'Ecosse, dans le vestiaire du XV de France. "C'est qui, ces mecs ? Ils ont fait quoi, ces mecs ? Ils sont beaux, ils sont costauds ? On s'en bat les c*** de ça. On va les démonter, en touche, en mêlée, il faut qu'on les fracasse."

Un long passage sur la victoire contre l'Ecosse est proposé, avec le scénario haletant qu'ont proposé Ecossais et Français. Puis vient le temps de l'Angleterre, avec le capitanat d'Ellis Genge et tout ce que dégage le temple de Twickenham. Là aussi, il y a des actions de ce match historique et des réactions de différents acteurs. Une belle occasion de se replonger dans le Tournoi 2023, en somme, avec des prises de vue singulières et des interviews exclusives.

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (3)
CasimirLeYeti Il y a 2 mois Le 26/01/2024 à 03:45

Du sport chez Netflix, ça reste du Netflix bon même si la série "The Last Dance", pourtant pas fan du tout de Basket, sur la dernière saison de Michael Jordan avec les Chicago Bulls (1997-1998) m'avait emballée... Mais là, les Gringos au Rugby, c'était pas gagné, faut dire ! Alors, c'est toujours intéressant de voir les coulisses, voir même parfois, l'envers du décor avec des images d'entraînements, des entrevus, des passages sur la vie du groupe et sur les sentiments de 4 ou 5 joueurs sur l'étendue de la série mais la scénarisation des événements du Tournoi 2023, doublés d'une dramatisation grandiloquente, nous parait un peu "too much" et nous ramène hélas à une réalité moins clinquante. Bien que le réalisateur soit pudiquement dit un britannique (anglais), il n'y a que des miettes pour la France, 1 épisode seulement sur 8, qui s'intéresse, en plus, au moins glamour des sujets, la défense ! Voilà ce que nous représentons pour nos meilleurs ennemis anglo-saxons alors que nous étions les derniers vainqueurs du Tournoi (2022) et encore 1ers mondiaux, à l'orée de ce Tournoi 2023... À méditer !

PeterJacques Il y a 2 mois Le 25/01/2024 à 15:19

C'est assez bluffant de vivre tous ces instants de l'intérieur, excellente série pour les amateurs de rugby, et les autres...

Pat97425 Il y a 2 mois Le 24/01/2024 à 12:15

C'est nul de chez nul. Sans appel.