XV de France - William Servat : "Romain Taofifenua est le meilleur impact player du monde"

  • William Servat, l'enrtaîneur des avants du XV de France, se projette sur le prochain Tournoi des 6 nations 2024.
    William Servat, l'enrtaîneur des avants du XV de France, se projette sur le prochain Tournoi des 6 nations 2024. Icon Sport - Icon Sport
Publié le Mis à jour
Partager :

Depuis deux jours, le groupe France est réuni à Marcoussis afin de préparer le premier match du Tournoi des 6 Nations, prévu le 2 février prochain face à l’Irlande. Mardi soir, l’entraîneur des avants Tricolores William Servat évoquait donc ces retrouvailles. Et pas que…

Comment les retrouvailles du groupe France se sont-elles passées ?

Les joueurs étaient contents de se revoir. Les regards et les sourires ne mentent pas. Ce groupe France a toujours bien vécu et ce sera encore le cas, durant les années à venir. On attend néanmoins de nos garçons une détermination encore plus grande qu’elle ne le fut lors de la Coupe du monde.

Avez-vous reparlé du quart-de-finale face à l’Afrique du Sud ?

Ce match est le dernier de notre aventure : ne pas en parler serait se voiler la face et fermer les yeux sur quelque chose qui est arrivé. Or, ce quart-de-finale va nous servir à préparer le match face à la grande nation (l’Irlande) que nous affronterons à Marseille la semaine prochaine.

Est-il pour vous de plus en plus difficile de choisir entre Peato Mauvaka et Julien Marchand ?

Comme il l’avait déjà fait par le passé, Peato a bénéficié de l’absence sur blessure de Julien et a répondu présent. Nos garçons ont pourtant tous une place importante dans le collectif. Le « je » ne sera jamais au-dessus du « nous ». Dès lors, peu importe la place de chacun et à ce titre, je vais vous citer l’exemple de Romain Taofifenua qui, de manière régulière, est ce joueur qui entre en jeu et nous fait gagner le match. À mes yeux, c’est même le meilleur impact player du monde : car ce mec-là donne la possibilité à son équipe de terminer la rencontre à pleine puissance.

Avec les blessures successives d’Anthony Jelonch et Emmanuel Meafou, le groupe France a déjà subi de multiples avaries…

Le constat, il est très dur. Déjà, on est triste pour ces deux joueurs et notamment pour Anthony Jelonch, dont la blessure est plus grave : Antho va maintenant devoir se battre, comme il l’a fait récemment, pour revenir au plus haut niveau. Mais je pense aussi aux clubs, qui n’ont pas la même ressource que l’équipe de France, pour combler les blessures quand elles surviennent.

Quid de Meafou ?

On connaît tous son extraordinaire potentiel. Mais sa blessure donne aujourd’hui la possibilité à Paul Willemse, un joueur très important de l’équipe de France, de revenir dans le groupe. Si vous regardez les trois dernières performances de Paul, vous comprendrez d’ailleurs qu’il est prêt pour le niveau international.

Qu’attendez-vous des petits nouveaux du groupe France ?

Le XV de France est ainsi fait que lorsque nous sommes partis en Australie (été 2021), certains joueurs comme Anthony Jelonch ou Gaëtan Barlot ont pris le maillot et traversé le terrain. L’émulation interne nous permettra de faire avancer ce groupe. Je ne vais pas citer tous les nouveaux mais Esteban Abadie ou Matthias Halagahu ont par exemple des formes de superpouvoir et seront intéressants à suivre. Il y a en a beaucoup d’autres. Le championnat français et ses clubs travaillent bien. Ils forment de plus en plus de bons joueurs et j’en profite pour les

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (20)
biilyzekid Il y a 1 mois Le 24/01/2024 à 12:20

Calme toi William, clame toi..... Du Monde!!! Rien que ça....

PatCout Il y a 1 mois Le 24/01/2024 à 11:56

Dans sa communication, il baisse constamment et régulièrement, Servat... Joueur, il était plutôt taiseux et ça lui allait bien...

QuatreVingtNeuf Il y a 1 mois Le 24/01/2024 à 09:50

La suite au prochain numéro