Top 14 - Tommaso Allan (Perpignan): "On a vu dans les journaux que Bayonne voulait gagner ici"

Par Rugbyrama
  • Tommaso Allan avec l'Italie.
    Tommaso Allan avec l'Italie. - Ipp / Icon Sport
Publié le
Partager :

L'international italien fut l'un des grands artisans du succès catalan face à Bayonne. Comme à l'image de son équipe, Tommaso Allan fut libéré dans le contenu et a proposé de belles séquences pour écarter la menace bayonnaise. Explications.

C'est une très bonne soirée pour l'USAP Tommaso ?
On avait dix jours pour préparer la venue de Bayonne. On a bien regardé leur jeu et s'entraîner en conséquence. C'était important pour le club, et tout le monde était dans le bon cadre. Face au vent, on a bien géré la première période en restant souvent dans leur camp. J'ai aimé ce que j'ai vu et on va tenter encore d'améliorer nos défauts pour assurer la continuité de ce résultat.

On n'a pas senti de pression dans les rangs ?
Oui, mais la pression je pense qu'elle est plus à l'extérieur. Franchement, nous, les joueurs on ne la sent pas trop. Après il te faut maîtriser les éléments, sur ce match ce fut le cas. Je n'ai jamais vu un vent pareil de ma vie. C'est un truc d'ici et il faut en jouer pour vaincre nos adversaires.

Une préparation spécifique fut élaborée pour dompter cette tramontane ?
Dans la semaine, on s'est entraîné sur place où il y avait déjà ces conditions. Avec et contre. C'est une arme pour nous, car nos adversaires ne connaissent pas forcément cette subtilité. Et cela a plutôt bien fonctionné vu le tableau d'affichage.

La confiance est de retour ?
Elle était déjà présente. Tu lis les journaux et tu vois que Bayonne vient ici pour gagner. On pense donc à faire quelque chose de bien pour changer cela. Le visage affiché aujourd'hui montrera sûrement à certains de quoi nous sommes capables désormais.

Les Perpignanais n'ont pas fait dans la dentelle à la maison !

Le film du match > https://t.co/cDC6cmt0cw pic.twitter.com/dsXqBgVvqm

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) December 22, 2023

L'objectif sera donc d'enchaîner dorénavant ?
On savait pourquoi nous perdions, donc en faisant les choses justes, on parvient à régler certains détails. La confiance, cela marche comme ça. Bayonne était venu avec sa grosse équipe et on a contré leur rugby là où il le fallait. C'est un bon signe pour la suite je pense avec le calendrier qui nous attend. On passera forcément de meilleures fêtes en famille.

Pouvez-vous nous évoquer votre essai sur le contre de Crossdale, un tournant du match ?
J'étais au bon moment au bon endroit. On suit tous Allistair, puis Jeronimo me fait une passe incroyable dans les mains ! Et la suite vous connaissez. On savait qu'il fallait chasser tous les ballons depuis n'importe quel endroit du terrain. Le jeu au pied était aléatoire ce soir. Donc ce type d'actions, c'est génial et j'ai couru de toutes mes forces jusqu'à la ligne.

Pour votre poste, il fallait gérer ces conditions dantesques ?
Ce n'était pas facile, cela changeait tout le temps car cela tourbillonnait. J'ai dû être vigilant sur le placement et nos sorties de camp. J'espère qu'à Castres pour le prochain déplacement, on n'aura pas ce type de temps ! Mais personnellement je ne suis pas satisfait de ma prestation face aux poteaux mais cela n'a pas eu de conséquences donc tant mieux.

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
Philippe64 Il y a 2 mois Le 23/12/2023 à 09:08

faut pas écouter les journaux, c'était une fausse nouvelle comme souvent.
l'Usap a bien fait le job