Top 14 - L'oscar de la semaine : Léo Barré (Stade français), un doublé de feu

Par Loïc Bessière
  • Léo Barré oscar de la semaine.
    Léo Barré oscar de la semaine. - Icon Sport
Publié le
Partager :

Léo Barré s'est offert deux magnifiques essais qui ont grandement contribué au succès du Stade français. La conclusion d'un match parfait pour l'arrière parisien. Il est donc l'oscar de la semaine Midi Olympique.

L’arrière du Stade français Léo Barré s’est mis en avant en mondovision. Il a pris de la confiance dès la première minute de la rencontre avec un petit par-dessus pour lui-même, qu’il a récupéré et qui a mis les siens dans l’avancée. Ce n’était que le début d’une belle soirée… C’est lui qui a marqué le premier essai de la rencontre. Après un bon travail de Lester Etien, il a réalisé un magnifique "raffut pommette" pour déposer Mathis Lebel (7e) et aller derrière la ligne.
Offensivement, il a été décidément très en vue car c’est aussi lui qui est venu se proposer à hauteur, à l’intérieur de Brad Weber, après une mêlée. Il a déposé deux joueurs avant de se faire reprendre de justesse (23e).

Un sublime deuxième essai

Et que dire de son deuxième essai ? Après une action pleine de roublardise de Rory Kockott, c’est encore lui qui est venu se proposer, a feinté la passe entre deux Toulousains, a lâché Thomas Ramos pour partir marquer sous les poteaux. Au débours du joueur formé du côté de Massy, un drop manqué, sur un renvoi d’en-but adverse. Aux 40 mètres environ, il avait la puissance, mais pas la précision. Mais qui lui en voudra ? Au total, Barré a parcouru plus de 50 mètres ballon en main. À noter que le jeu au pied a été en très grande partie pris par Joris Segonds. Mais il s’est aussi mis en valeur défensivement. L’arrière parisien a très bien coupé les extérieurs à deux reprises alors que Toulouse poussait pour marquer juste avant la mi-temps et n’a, donc, pas pu écarter. Celui qui peut aussi jouer ouvreur s’est parfaitement mis en évidence pour célébrer de la meilleure des manières les 140 ans du Stade français. Et qui plus est dans un « clasico » !

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
BOUNTY07 Il y a 2 mois Le 04/12/2023 à 10:48

En voila un que FG ne devrait pas tarder d'appeler, il est grand pour réceptionner les quilles il a des jambes de feu (sur ce point la Ramos peut aller se rhabiller) et un sacré sens du jeu et du positionnement offensif. un régal. j'ai dis après le mondial qu'il fallait du sang frais et laisser pas mal de mondialistes à "l'herbage" et leur laisser se vider la tete de la frustation qui les a envahi le 15/10. ça se voit à Toulouse notamment. donc oui pour le 2 février il y aura ceux qui ont envie de la fraicheur de la joie de jouer et si on doit perdre contre l'Irlande par manque d'expérience on s'en fout celle ci reviendra plus tard mais au moins on aura découvert d'autres joueurs et enrichi le XV de France