Pro D2 - Provence Rugby écrase Rouen et se bonifie en prime

  • Jimmy Gopperth dans son rôle de buteur avec Provence Rugby.
    Jimmy Gopperth dans son rôle de buteur avec Provence Rugby. Icon Sport - Icon Sport
Publié le
Partager :

Pro D2 - Après deux matchs sans succès, Provence Rugby a repris sa marche en avant, pour cette 12e journée de championnat, en enfonçant la lanterne rouge Rouen (45-24). Avec cette victoire bonifiée, la bande à Coville redevient le dauphin de Vannes, en attendant le résultat de la rencontre entre Brive et le Stade Montois. 

Déçue de sa dernière sortie à Maurice-David, soldée par un peu reluisant match nul face à Aurillac (19-19), mais rassurée par sa prestation à Mont-de-Marsan (20-18), la formation de Provence Rugby restait sous pression avant cette réception de Rouen. Dans des conditions délicates, avec de la pluie et du vent, les ouailles de Reggiardo ont fait le travail dans ce vrai match d'hiver en inscrivant la bagatelle de six essais (45-24). En face, Rouen, malgré trois essais marqués, a commis trop d'erreurs et s'est mis dans le rouge au niveau de l'indiscipline (15 pénalités concédées et deux cartons jaunes). 

Avec ce succès bonifié, les Provençaux gagnent provisoirement une place au classement (2es). Pour Rouen, c'est un cinquième revers de rang loin de ses bases. Les hommes de Tillous Borde restent à la dernière place du Pro D2. 

Les avants provençaux dansent sous la pluie

Bien entrés dans la partie, les Provençaux ont été surpris par un coup du sort. À la suite d'un lancement sur touche, Suta, auteur d'une mauvaise passe, a fait le bonheur de Taylor Gontineac. Le centre roumain a terminé sa course de 50 mètres entre les perches (0-7, 7e). 

Pour se rassurer, les locaux ont fait parler leur puissance. Dominateurs sur les mauls portés, les Provençaux ont propulsé Lucas Martin en terre promise (7-7, 14e). Huit minutes plus tard, Josh Tyrell a montré toute sa classe. Parti à 40 mètres de l'en-but adverse, l'ancien Biarrot a visé un espace laissé libre par Fournier et Maurouard. Lancé, le deuxième ligne a résisté à deux nouveaux adversaires pour donner l'avantage à son équipe (14-7, 22e). 

Après deux coups de pied de chaque côté (34 et 37e, 17-10), les Noirs ont persévéré dans leur stratégie de prendre les pénaltouches. Jimi Maximin a payé l'incapacité collective rouennaise à arrêter les ballons portés. Un carton jaune qui a mis son équipe un peu plus en difficulté. Sur l'action qui suit, juste après la sirène, Théo Hannoyer, en force, a creusé un écart définitif avant de regagner les vestiaires (24-10, 40e+2).  

L'inévitable Lapègue frappe une nouvelle fois

Rouen a payé chèrement son infériorité numérique. Dès le début du second acte, sur un ballon perdu en touche dans le camp provençal, les visiteurs ont subi les charges adverses. Après avoir manœuvré sur le grand large, les Noirs ont enfoncé le clou dans l'axe par l'intermédiaire de Malohi Suta (31-10, 42e). Bonus offensif en poche, les protégés de Reggiardo se sont évertués à le conserver jusqu'au terme de la rencontre. 

La mission a été réussie. Tout juste revenus à 15 contre 15, les Rouennais, globalement trop indisciplinés, ont perdu Kévin Bly, coupable d'une position de hors-jeu sur un maul bien senti. En filou, à peine le chronomètre relancé, Joris Cazenave a vite joué la pénalité pour marquer en coin (38-10, 53e). 

Par orgueil, les visiteurs ont relevé la tête. Lucas Malbert a inscrit un essai au terme d'un bel effort collectif à la suite d'une pénaltouche (38-17, 63e). Six minutes plus tard, Adrien Lapègue a converti une merveille de passe sautée de Laverhne. L'ex-Parisien en est déjà à huit réalisations cette saison (45-17, 69e). En fin de partie, Maxime Sidobre, au terme d'une relance bien sentie depuis leur camp du duo Pourteau - Vallée, a rendu l'addition un peu moins lourde (45-24, 77e). 

Dans un choc du haut du tableau, la semaine prochaine, Provence Rugby se rendra sur la pelouse du leader vannetais. Dans le même temps, Rouen voudra relever la tête lors de la réception de Grenoble. 

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
Pitou13 Il y a 3 mois Le 01/12/2023 à 21:38

Belle victoire, solide et cohérente. La semaine prochaine il faudra cependant bien plus si on veut titiller ces irréductibles bretons chez eux.