Pro D2 - Comment Brive cherche à résoudre la problématique des Jiff

  • Léo Carbonneau fait partie des jeunes joueurs Jiff de l'effectif briviste.
    Léo Carbonneau fait partie des jeunes joueurs Jiff de l'effectif briviste. Midi Olympique - Stéphanie Biscaye
Publié le
Partager :

En retard en termes de Jiff, les Brivistes doivent rétablir cette situation s'ils ne veulent pas être pénalisés la saison prochaine. Face à cette problématique, le staff corrézien privilégie l'option de grappiller ce retard match après match.

Onzièmes en championnat après onze journées, les Brivistes doivent faire face à une autre problématique : le retard en termes de Joueurs issus de la formation française (Jiff). En effet, le comité directeur de la Ligue nationale de rugby a publié, cette semaine, les moyennes de Jiff et sur trente clubs professionnels, deux sont en retard : Béziers et Brive. Alors qu'ils doivent aligner en moyenne 16 Jiff par match, les Corréziens pointent, après dix journées, à 15,10 soit 151 Jiff sur 160 attendus (et ce en comptabilisant lors de chaque journée Aaron Grandidier-Nkanang qui n'a pas joué avec le CAB cette saison puisqu'il est retenu avec l'équipe de France à 7). Lors de la 11e journée, à Nevers, 15 Jiff avaient joué (auxquels il faut donc rajouter Aaron Grandidier-Nkanang). Le retard est donc toujours aujourd'hui de neuf joueurs. Les conséquences ? En l'état actuel, les Brivistes s'exposeraient à un retrait de six points pour la saison prochaine et à une amende financière.

Quelle stratégie pour combler le retard ?

Pierre-Henry Broncan, arrivé la semaine dernière au club pour remplacer Patrice Collazo, doit donc faire avec cette problématique pas évidente à gérer : "Nous avons pris trop de retard. Il faut le rattraper car nous espérons nous qualifier et aligner notre équipe la plus forte en phase finale. C'est quelque chose que nous voulons contrôler, c'est pour ça que nous allons faire les efforts lors des prochaines rencontres. Ne pas tout révolutionner, mais rattraper le retard petit à petit. Et malheureusement, aujourd'hui, il y a des joueurs étrangers qui s'entraînent très bien, mais qui ne pourront pas jouer ou alors en rotation."

Pierre-Henry Broncan doit faire face à la problématique des Jiff.
Pierre-Henry Broncan doit faire face à la problématique des Jiff. Midi Olympique - Stéphanie Biscaye

Plutôt que de faire des "impasses", le staff briviste aurait donc décidé d'opter pour le "match après match". Broncan explique : "Cela peut arriver de jouer avec 20 Jiff, mais si nous jouons avec 20 Jiff cela veut dire que les 20 joueurs auront le niveau de jouer en Pro D2 et auront été performants dans la semaine." Ce ne sera pas le cas contre Mont-de-Marsan puisque sept non-Jiff devraient être couchés sur la feuille de match pour seize Jiff (plus Aaron Grandidier, présent à Dubaï avec France 7). Après cette réception, les Corréziens ne compteront donc  « plus que » huit joueurs de retard. Un premier pas pour rentrer, à l'avenir, dans les clous.

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (6)
oketave Il y a 3 mois Le 01/12/2023 à 17:10

A vouloir trop recruter des tontines et des fidjiens, on tue la créativité et le jeu de ligne arrière et on se fait rattraper logiquement par la patrouille

herwan Il y a 3 mois Le 01/12/2023 à 15:17

Un grand merci a Mr collazo on se souviendra de son "bref" passage

LouBecarut Il y a 3 mois Le 01/12/2023 à 17:48

Brive n'a pas attendu la venue de Collazo pour avoir des problèmes, et si Collazo y était pour quelque chose, alors on va bien vite remonter!!! On va suivre l'évolution à Montpellier!!! On aura des surprises!!!

Lechim Il y a 3 mois Le 01/12/2023 à 09:26

il fallait y penser avant, au moment de recruter pour remplacer les jiff partants....

Odilederaie Il y a 3 mois Le 01/12/2023 à 12:18

Toute la limite du rugby pro, il faut diminuer le nombre d'étrangers sur chaque feuille de match, ça fera des places pour les jeunes. Le rugby pro va dans le mur, dans quelques années nous n'aurons plus d'ailiers,ni de 2e ligne et plus de piliers.