Top 14 - Camille Lopez (Bayonne) : "Le rugby, ce n’est pas que de la performance physique"

Par Rugbyrama
  • À 34 ans, Camille Lopez est peut-être aujourd'hui le meilleur ouvreur de Top 14.
    À 34 ans, Camille Lopez est peut-être aujourd'hui le meilleur ouvreur de Top 14. Icon Sport
Publié le
Partager :

Camille Lopez n'était initialement pas formaté pour le haut niveau. Pourtant, malgré ses 34 ans, il brille aujourd'hui par sa constance, sa justesse et porte l'Aviron bayonnais depuis un an et demi. De son physique atypique, il en a fait une force, et se fait aujourd'hui l'ambassadeur du vivier amateur français.

Camille Lopez, c'est l'histoire d'un homme qui n'a pas fait grand-chose comme les autres. Jusqu'à 20 ans, le natif d'Oloron-Sainte-Marie évoluait sur le circuit amateur à Mauléon en Fédérale 1. Durant sa jeunesse, il a longtemps décliné les propositions qui venaient de "là-haut" : Pau, Dax, Stade toulousain... Ce n'est qu'en 2009, qu'il cède aux sirènes du rugby professionnel; convaincu par Vincent Echeto et Bordeaux. Au moment de faire la bascule, il mesure 1m75 pour environ 96kg, loin des standards du haut niveau : "Quand je suis arrivé à Bordeaux, je n'avais jamais touché une barre de musculation. Le Delta a été énorme, j'ai mis du temps à l'encaisser", confie-t-il dans un entretien exclusif accordé au Midi Olympique.

L'entretien complet de Camille Lopez est à retrouver ici !

Depuis, il ne s'est pas transformé en bodybuilder, mais cela ne l'empêche pas de s'affirmer comme l'un des tous meilleurs joueurs de Top 14 à 34 ans. Aux côtés d'Antoine Dupont et Grégory Alddritt, il faisait même partie des nommés pour être élu meilleur joueur de la saison dernière. Cette réussite n'est pas due au hasard, tout d'abord, Camille Lopez persiste : "Je m'entraîne comme tous les autres. Il ne faut pas croire que je ne fais rien." Forcément, depuis son arrivée dans le milieu professionnel, l'ouvreur aux 28 sélections a dû se plier aux exigences que ce niveau impose, sans se trahir, et c'est d'autant plus vrai avec les années qui défilent : "Je n'ai pas changé ma manière de m'entraîner (au jeu au pied), je n'en fais pas plus. J'en fais même de moins en moins avec l'âge. Au début de ma carrière, des fois, sur les jours off, je venais m'entraîner. Aujourd’hui, j'ai trouvé un geste, une routine. Je les travaille quand j'en ressens le besoin." En somme, travailler mieux pour gagner plus.

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (2)
Alain65 Il y a 3 mois Le 25/11/2023 à 13:55

Camille LOPEZ est un modèle d'ouvreur avec beaucoup de charisme, de professionnalisme et d'efficacité. Il "pèse" énormément sur son équipe, c'est un grand "leader". Sa vista, ses crochets et son physique sont des atouts très personnel qu'il utilise à merveille.
Un grand ouvreur en somme.

Mouguerre Il y a 3 mois Le 25/11/2023 à 10:30

Camille a une importance très grande dans le jeu de l'Aviron. Je lui souhaite de garder son rôle jusqu'à la fin de sa carrière professionnelle car sans lui ce serait difficile pour le club. S'il n'a pas le physique de N'Tamack il pèse autant que lui sur le jeu de l'équipe et moralement c'est notre leader. Je te souhaite que ça dure Camille !