XV de France / Top 14 - Gaëtan Barlot (Castres) : "Lors de la blessure de Julien Marchand, j’ai surtout pensé à lui avant moi"

Par Vincent Franco
  • Gaëtan Barlot a vécu une Coupe du monde un peu spéciale.
    Gaëtan Barlot a vécu une Coupe du monde un peu spéciale. Icon Sport
Publié le
Partager :

Réserviste du XV de France durant la Coupe du monde, Gaëtan Barlot a vécu un Mondial un peu spécial. Le talonneur castrais revient sur cet évènement et évoque également le déplacement à La Rochelle qui attend le CO ce dimanche.

Vous avez été gravement touché aux cervicales en fin de saison dernière, peut-on dire que cette blessure est désormais derrière vous ?

Oui ! Je n’ai plus aucune douleur. Il y a eu un peu d’appréhension lors des mes deux premiers matchs cette saison mais c’est passé assez rapidement. Je peux dire haut et fort que cette blessure est passée, et qu’il faut regarder devant.

Avez-vous craint pour la suite de votre carrière ?

Honnêtement, j’ai très bien été pris en charge. J’ai rapidement rencontré un neurochirurgien, qui m’a directement rassuré. Ensuite, quand t’es joueur, tu te dis aussi que tout peut basculer en quelques secondes mais au final, sur le coup, je n’ai pas vraiment eu peur. J’ai été accompagné et je suis revenu.

Vous avez parlé d’appréhension, comment se caractérisait-elle ?

Lors de mes deux premiers matchs amicaux cet été, j’étais un peu hésitant pour plaquer. Mais au bout de quelques interventions, c’est passé et j’ai joué de manière normale.

Vous faisiez partie des réservistes du XV de France pour la Coupe du monde, comment avivez-vous vécu ce rôle ?

Je me suis simplement tenu prêt physiquement. Surtout qu’après ma blessure, il fallait complètement relancer la machine. Ensuite, j’ai été le premier supporter des Bleus derrière mon écran. Je ne l’ai pas mal vécu.

Gaëtan Barlot a fait partie de l'aventure bleue ces dernières années.
Gaëtan Barlot a fait partie de l'aventure bleue ces dernières années. Icon Sport

Justement, qu’avez-vous ressenti au moment de la blessure de Julien Marchand lors du match d’ouverture ?

C’était très dur… Marchand est un leader du groupe France et est le numéro un au poste dans la hiérarchie. C’est quand même un gros regret de l’avoir vu se blesser après un petit quart d’heure. Et d’un autre côté, vous pensez un peu à vous, en se disant qu'on peut recevoir un coup de téléphone à tout moment. Il y a plusieurs émotions qui m’ont traversé, mais j’ai surtout pensé à Julien, pour qui ça a dû être très dur à vivre.

Comment avez-vous vécu cette Coupe du monde dans la peau d’un supporter ?

Je suis forcément très déçu… Après une phase de poules parfaite, on les voyait déjà aller au bout. Et puis en quart de finale, il y a cette cruelle défaite… Depuis quatre ans, tout réussissait à l’équipe de France, avec des exploits qui ont permis d’éviter quelques pièges. Cette fois, le piège s’est refermé et c’est très frustrant.

Est-que vous avez discuté avec des joueurs qui ont fait partie de l’aventure ?

Non, je n’ai pas osé envoyer de message aux mecs. Ce sont des moments difficiles à vivre, donc je les laisse tranquille.

Comment s’est passée cette longue coupure après seulement trois journées de championnat ?

C’était assez difficile. Nous nous sommes entraînés pendant six semaines sans avoir match le week-end, donc c’est parfois compliqué de trouver la motivation. Après, personnellement, je trouve que c’est passé assez vite même si je le redis, le plus dur était de se lever le lundi matin, en sachant qu’il n’y avait pas de match de prévu.

Le talonneur du CO va reprendre la compétition ce week-end à La Rochelle.
Le talonneur du CO va reprendre la compétition ce week-end à La Rochelle. Icon Sport

Est-que vous avez l’impression de commencer votre saison ce dimanche ?

Tout à fait. Les trois premières journées étaient vues comme du « bonus » de notre côté. Nous avons fait de bons résultats mais il faut se dire que c’est un tout nouveau championnat qui démarre. Les internationaux vont faire leur retour, donc certaines équipes vont montrer un tout autre visage.

Quels sont les objectifs lors de ce déplacement à La Rochelle ?

On va très rapidement savoir si nous avons bien travaillé ces dernières semaines. On va essayer de faire un bon match pour reprendre du rythme et lancer cette longue série de rencontres d’affilées. C’est un vrai test pour nous, et j’espère qu’on ne passera pas à côté. Face à ces grosses équipes, tu te manques dans l’engagement, tu le paies directement.

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
BOUNTY07 Il y a 4 mois Le 26/10/2023 à 18:03

Je trouve surtout dommage que l'on se soit privé de rappeler Willemse dont nous aurions bien eu besoin face aux Boks (tout comme Bernard Le Roux d'ailleurs hélas out) pour attendre Marchand dont il s'avère qu'il n'était pas en mesure de jouer.