Pro D2 - Biarritz écrase Rouen et prend son premier bonus offensif de la saison

  • Le talonneur Bastien Soury a marqué le deuxième essai de la rencontre.
    Le talonneur Bastien Soury a marqué le deuxième essai de la rencontre. - Icon Sport
Publié le Mis à jour
Partager :

Pro D2 - Ce mercredi soir, dans le cadre de la sixième journée du championnat, le Biarritz olympique a remporté le duel de mal classés face au Rouen Normandie Rugby, 13-46. Au stade Robert-Diochon, les Basques ont réalisé un match très sérieux. Ils ont inscrit sept essais et ont glané leur premier bonus offensif de la saison.

Dernier au coup d’envoi de cette rencontre, le Biarritz olympique se devait de réagir, sous peine de se tirer une balle dans le pied, avant des confrontations à venir face à Nevers, Vannes et Agen. C’est chose faite. Ce mercredi soir, au stade Robert Diochon, les Basques l’ont emporté, 13-46. Ainsi, ils laissent la place de lanterne rouge à Rouen.

À Robert-Diochon, où les tribunes sonnaient creux ce mercredi, Rouen a été efficace en début de match. Très vite, les Normands ont mis la main sur le ballon dans la moitié de terrain biarrote. Pour essayer de prendre l’avantage au score, Franck Pourteau a tenté un drop dès la deuxième minute, mais sa tentative a fui les poteaux. C’est finalement grâce à une pénalité lointaine de Peter Lydon que les Normands ont ouvert le score un instant plus tard (3-0, 5e). Appliqués, les joueurs de Sébastien Tillous-Borde ont continué de pousser le BO à la faute, et ce même Lydon, avec un nouveau coup de pied longue distance, est venu punir Joe Jonas qui n’avait pas lâché son ballon au sol (6-0, 7e).

Incapable de mettre la main sur le ballon pendant l’entame, il n’a fallu qu’une possession au BO pour débloquer son compteur. Après un jeu au pied à suivre de Kibirige, Aurrekoetxea, à la course avec N’Diaye, a voulu se saisir du ballon, mais le numéro neuf a été bousculé par le flanker. M. Beun n’a alors pas hésité et a sorti un carton jaune à l’encontre de l’ancien joueur de Valence Romans, couplé à un essai de pénalité pour le BO (6-7, 11e).

Un BO efficace

Efficaces, les Biarrots l’ont été pendant toute cette première période, car Rouen a continué à avoir la possession, mais n’a jamais su trouver la faille dans la défense basque. Lydon (16e) a manqué une pénalité sur la ligne médiane, et à un quart d’heure de la pause, sur la seconde possession des rouge et blanc dans les 22 mètres adverses, après un nouveau jeu au pied à suivre bien senti de Kibirige, Soury a conclu un ballon porté dominateur (6-12, 25e). Le troisième essai biarrot est aussi arrivé sur un maul, il a été marqué par Dave O’Callaghan (29e), et à la demi-heure de jeu, le BO, très réaliste, menait déjà 6-19, avant que Jonas n’ajoute trois points de plus rapidement (6-22, 34e).

Maladroit et sans solution, Rouen a tenté de réagir juste avant la pause. Les partenaires de Mathieu Bonnot ont eu plusieurs pénalités dans les 22 mètres biarrots. Ils ont, à chaque fois, tapé en touche, mais l’équipe basque a bien défendu les ballons portés, et a rejoint les vestiaires avec une avance confortable. La démonstration du BO a continué en début de seconde période lorsque, suite à une magnifique percée de Joe Jonas, le jeu a rebondi sur la droite et que Illian Perraux a levé la tête pour adresser un beau coup de pied à suivre, récupéré et aplati dans l’en-but par Kibirige (6-27, 45e).

Joe Jonas en forme

Piqué dans son orgueil, Rouen s’est rebellé à une demi-heure de la fin et Samuel Maximin, sur ballon porté, a sonné la révolte. Il a ramené les siens à moins quatorze (13-27, 52e), mais l’espoir a été de courte durée. En effet, six minutes plus tard, et alors que le club normand avait le ballon dans les 40 mètres adverses, les locaux ont commis un en-avant. Bastien Soury a alors donné un grand coup de pied dans le ballon et Vincent Martin a profité d’une bourde de Willy N'Diaye pour planter le cinquième essai de son équipe (13-32, 58e).

Dans une fin de match décousue, le BO a marqué deux nouveaux essais. Le premier a été signé Joe Jonas, qui a trouvé une brèche dans la défense adverse, sur la ligne médiane, après un jeu au pied de Franck Pourteau (13-39, 62e). Le second est arrivé après un nouveau coup de pied normand. Cette fois, Jonas n’a pas marqué, mais il a percé le rideau normand et a servi Tyler Morgan, qui a terminé le travail. D’ailleurs, le trois-quarts centre gallois, qui était de retour de blessure, a fait du bien à la ligne d’attaque du BO, comme Jonas ou Martin, qui ont pesé dans cette large victoire. Grâce à celle-ci, les Basques quittent la zone rouge.
 

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (2)
Philippe64 Il y a 5 mois Le 27/09/2023 à 22:50

enfin, le réveil biarrot

Zaintza Il y a 5 mois Le 27/09/2023 à 23:05

Oui c'est déjà ça de pris pour le BO bien qu'en face faut reconnaitre que Rouen c'était vraiment faible ce soir...mais bon ces 5 points sont importants histoire de ne pas se mettre la pression car vu les 3 matchs qui se profilent c'était vital de gagner ce soir