• International - France - Alldritt
    International - France - Alldritt
  • International - France - Ramos
    International - France - Ramos

Sonnés et bousculés, les Bleus ont fait face

Par Rugbyrama
Le | Mis à jour

XV DE FRANCE - Avec quatre protocoles commotion en première période, deux joueurs expulsés et plusieurs joueurs sortis sur blessure en cours de match, le match face aux Boks aura laissé des traces. Pas de quoi faire flancher les hommes de Fabien Galthié qui, malgré l'immense défi physique imposé par les Sud-Africains, repartent avec la victoire (30-26).

Dans un Vélodrome incadescent, Français et Sud-Africains se sont peut-être livrés l'un des matchs les plus rudes de ces dernères années. Pourtant auteurs d'un excellent début de match, avec notamment une avance de treize points au bout des 23 premières minutes, les Bleus ont rapidement été mis à mal par l'intensité physique des champions du monde en titre. Dès la douzième minute, Jonathan Danty était contraint de quitter le terrain après un terrible déblayage illicite de Pieter-Steph Du Toit, sanctionné d'un carton rouge. Victime d'une fracture du plancher orbital, le trois-quart centre français fut remplacé au pied levé par Sekou Macalou, auteur d'une prestation de très haut niveau. Une vingtaine de minutes plus tard, c'était au tour de Thibaud Flament, Uini Atonio et Bongi Mbonambi de quitter leur équipe respective pour passer des protocoles commotion. Cyril Baille, probablement victime d'une rechute au niveau des adducteurs, rejoindra lui aussi l'infirmerie dans foulée. Preuve de la violence et férocité des impacts.

Mais dans une rencontre où plaquages dévastateurs et percussions destructrices faisaient office de métronomes, les Bleus n'ont pas perdu le rythme. Guidés par un huit de devant des grands soirs, les Français ont su faire preuve de réalisme dans le premier acte, et malgré un essai inscrit par Siya Kolisi à la demi heure de jeu, ils faisaient la course en tête à la mi-temps (16-10).

International - France - Ramos
International - France - Ramos

Une deuxième période aux allures de chaos

Après avoir perdu Cyril Baille, Thibaud Flament et Jonathan Danty dans les 40 premières minutes, les Français n'étaient pas au bout de leur peine. A la lutte sous un ballon haut dans ses 22 mètres, Antoine Dupont percutait Cheslin Kolbe dans les airs et se retrouvait à son tour exclu. Enième coup dur pour les Bleus, qui encaisseront dans la foulée un sévère 10-0. Une scène que l'on aurait pu qualifier de tournant du match il y alors encore quelques mois, avant que les Bleus ne deviennent cette redoutable machine à gagner.

Orphelins de leur capitaine et de plusieurs titulaires habituels sortis sur blessure, les joueurs de Fabien Galthié ont une nouvelle fois trouvé la clé pour se sortir d'une situation qui semblait perdue d'avance. Grâce à la botte de Thomas Ramos et un essai contestable de Sipili Falatea à la 74ème minute, la France vira en tête dans les derniers instants. Au coup de sifflet final, pour la douzième fois consécutive, la France s'en sort finalement avec la victoire à l'issue d'un match où, comme lors d'un combat de boxe, peu importe les coups reçus, seul le résultat compte.

Par Philippe GIRARDIE