• XV de France - Antoine Dupont
    XV de France - Antoine Dupont

Opinion : la suspension de Dupont est une injustice pour Toulouse et un bien pour le XV de France

Le | Mis à jour

XV DE FRANCE - La suspension de quatre semaines d’Antoine Dupont est une très mauvaise nouvelle pour le Stade toulousain, mais elle va lui permettre de souffler un peu à un an du Mondial. Un mal pour un bien pour le rugby français qui continue de croiser les doigts pour que sa pépite ne se blesse pas d’ici au Mondial

Le XV de France a perdu son super-héros pour le dernier match de la tournée automnale. Et le Stade toulousain pour ses trois prochains rendez-vous. Deux en Top 14 et l’ouverture de la campagne européenne chez les Irlandais du Munster. Mercredi, la commission de discipline de World Rugby, instance typiquement anglo-saxonne, s’est appuyé sur le point 9.17 du règlement de World rugby qui stipule : "Un joueur ne doit pas plaquer, faire une charge, tirer, pousser ou saisir un adversaire dont les pieds ne touchent pas le sol." Pour ce genre de geste, l'éventail brut des sanctions allait de 4 à 52 semaines de suspension.

La décision vient de tomber, Antoine Dupont sera suspendu pour une durée de quatre semaines suite à son carton rouge lors du match contre l'Afrique du Sud ⬇️https://t.co/UaM8tcMy5N

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) November 17, 2022

Dupont a donc écopé du minimum syndical. Seulement, c’est une semaine de plus que Pieter-Steph Du Toit, auteur d’un véritable attentat sur Danty. Chauvin ? Sûrement un peu. Mais force est de constater que la règle l’a emporté sur l’esprit de ce sport. Les Britanniques, et particulièrement leurs juges, ne font pas dans la dentelle. Ils appliquent un barème. Le minore si on plaide coupable, ou s’il y a des circonstances atténuantes… Ce ne fut pas le cas. Résultat : Toulouse pour la reprise du Top 14 et l’ouverture de la Champions Cup se retrouve privé de son meilleur élément. Les défenseurs de la dissociation des sanctions (comme au football où un joueur est suspendu sur un nombre de matchs par compétition et par sur une durée) vont trouver là un argument.

Mais cette suspension, va permettre à Antoine Dupont à un an du Mondial, de s’offrir un mois de "congés"… Il va pouvoir enfin un peu souffler, lui qui est apparu quelque peu émoussé ces dernières semaines, alors que cette année le Stade toulousain essaye de lui offrir des plages de repos. Comme quoi, cette sanction a du bon…