Icon Sport

Flashback : le jour où Teddy Thomas se révélait en Bleu

Flashback : le jour où Teddy Thomas se révélait en Bleu

Le 22/09/2021 à 15:15Mis à jour Le 22/09/2021 à 16:20

XV de France - Alors que Teddy Thomas devait revenir en Top 14 ce week-end face à Lyon, flashback sur ce 8 novembre 2014, date où l'équipe de France reçoit les Fidji au Stade Vélodrome. Le jeune ailier, alors joueur du Racing-Métro, se révèle en inscrivant un triplé pour ses débuts internationaux. Des débuts aussi tonitruants que mémorables.

Il a suffi d'un match à Teddy Thomas pour révéler aux yeux du grand public ses qualités incroyables de finisseur. Formé au Biarritz olympique l'ailier supersonique change de club à l'été 2014 pour intégrer l'armada du Racing-Métro. Avec les Ciel et Blanc, son début de saison est très réussi. Il inscrit un doublé lors de son premier match officiel avec les Racingmen, à Bordeaux, et confirme par la suite notamment face à Brive et Oyonnax. Titulaire en puissance en club, ses performances ne passent pas inaperçues auprès du sélectionneur du XV de France, Philippe Saint-André.

Ce dernier doit redonner un élan à sa sélection, après un Tournoi terminé à la quatrième place et une gifle reçue en juin, lors de la tournée en Australie. Pour les tests de novembre, PSA décide alors de donner une première chance à Alexandre Dumoulin, ainsi qu'à Teddy Thomas. Le joueur de 21 ans alors prend place sur l'aile d'une équipe de France avide de se rassurer, face à une de ses proies favorites, les Fidji. Les joueurs du Pacifique possèdent une belle équipe et se déplacent à Marseille avec pour idée de faire un coup.

Un triplé inattendu

Mais dès la première minute, ce sont les Bleus qui se mettent en évidence. La botte de Camille Lopez, l'ouvreur du jour, trouve parfaitement un Teddy Thomas impressionnant de vitesse. Ce dernier s'écroule dans l'en-but et inscrit son premier essai international... Dès son premier ballon touché. Une efficacité incroyable, qui perdure au cours du match. Les Bleus sont accrochés par les Fidjiens à l'approche de l'heure de jeu, mais parviennent à trouver de l'espace pour leur ailier. Scott Spedding le décale parfaitement pour son doublé. Bluffant ? Attendez de voir la suite.

Teddy Thomas a inscrit un triplé pour sa première cape

Teddy Thomas a inscrit un triplé pour sa première capeAFP

Un niveau au-dessus de tout le monde ce soir-là, Thomas profitait d'un nouveau superbe mouvement de son arrière Spedding pour filer une troisième fois à l'essai. Un hat-trick, à 21 ans, pour sa première sélection. C'est certain, les Bleus possèdent un joueur spécial et un finisseur d'élite. "Les nouveaux avons été très bien intégrés et ça se ressent sur le terrain", explique l'ailier après le match. Dans son sillage, le XV de France se libère et remporte finalement largement la rencontre 40 à 15. Si sa performance est incroyable, Thomas n'est pas le premier français à réaliser un triplé dès sa première sélection en Bleu. Rodolphe Modin, lors d'une large victoire face au Zimbabwe lors de la Coupe du monde 1987, réussissait aussi le coup du chapeau dans un match qui sera sa première et unique sélection.

Une confirmation d'anthologie

Malgré tout, la performance de Thomas n'est pas reconnue à sa juste valeur par certains observateurs, sous prétexte que la performance n'ait eu lieu que face à de faibles Fidjiens. Décidé à confirmer, le Racingman est de nouveau titulaire la semaine suivante, pour la réception de l'Australie. Face aux Wallabies, il ne marque pas un triplé mais est l'auteur d'une action mémorable, laquelle fera le tour du monde. Sur un ballon écarté sur son aile, il se défait d'Adam Ashley-Cooper et Christian Lealiifano d'un crochet intérieur, avant de se faufiler dans un trou pour franchir.

L'ailier aux jambes de feu se retrouve alors en un contre un face à Nick Phipps, qu'il mystifie d'un cadrage-débordement génial. Thomas résiste enfin au retour désespéré d'Ashley-Cooper pour plonger dans l'en-but. Un essai d'anthologie pour une victoire aussi surprenante que magnifique face aux Wallabies (29-26). Teddy Thomas prouve par la même occasion que son triplé face aux Fidji n'était pas un feu de paille et qu'il comptait s'imposer en Bleu. Sept ans plus tard, et après de nombreuses péripéties, l'ailier fait toujours partie des plans de Fabien Galthié en vue de la Coupe du monde 2023.

Après une saison dernière passée dans le doute quant à son avenir au Racing 92, Teddy Thomas profite finalement d'une prolongation de son contrat d'un an, plus une en option, pour rester à Nanterre. Il n'a toujours pas joué cette saison après avoir disputé la tournée en Australie et manque cruellement aux hommes de Laurent Travers. Il devait faire son retour face à Lyon samedi (17h), pour tenter de faire la différence et permettre aux siens d'effacer la défaite à Biarritz, mais une blessure aux ischio-jambiers le freine au dernier moment... Forfait jusqu'à la tournée d'automne ?

Contenus sponsorisés