Icon Sport

XV de France - Jefferson Poirot : "Même si elle est moche, il nous faut cette victoire"

Poirot : "Même si elle est moche, il nous faut cette victoire"

Le 08/11/2018 à 13:20

XV DE FRANCE - Titulaire face à l’Afrique du Sud, le pilier de Bordeaux-Bègles Jefferson Poirot reconnaît que le XV de France ne peut plus se permettre de douter à moins d’un an de la Coupe du monde.

Rugbyrama : Le XV de France est en panne de résultat et affronte la nation qui a fait tomber les All Blacks. Comprenez-vous l’inquiétude qui entoure ce premier test ?

Jefferson Poirot : On aborde cette tournée de novembre avec un match contre l’Afrique du Sud qui est dans la forme de sa vie. C’est une tournée où le mot test prend toute son ampleur. C’est le moyen de savoir où on en est réellement. On sait qu’on a du mal contre les nations majeures. On cherche toujours une victoire phare contre ces équipes là. Elle nous ferait vraiment du bien pour la suite.

Jacques Brunel nous le confiait : les joueurs doivent aussi montrer qu’ils sont désormais indiscutables à leur poste…

J.P : Les matches sont comptés. A chaque sortie, il s’agit de prouver que l’on monte en puissance jusqu’à la Coupe du monde. Il n’y a pas trop droit à l’erreur même s’il ne s’agit pas de se rajouter trop de pression négative. Il y en a déjà beaucoup à titre collectif.

" L’Afrique du Sud est dans la forme de sa vie"

Que redoutez-vous le plus chez cette équipe sud-africaine ?

J.P : Par rapport à 2017 où on les a joués, elle a beaucoup évolué. On avait eu énormément de mal. Désormais, elle est capable d’aller jouer sur les ailes, capable de mettre du danger en bout de ligne, de se passer le ballon, de faire jouer dans le dos avec des joueurs très dangereux. C’est une équipe un peu redoutable partout. Ils sont devenus très complets.

Cela vous attriste de savoir que le Stade de France sera loin d’être plein ?

J.P : C’est à nous de faire les efforts pour redonner à notre public l’envie de nous suivre. Il faut y croire, c’est notre objectif. On s’entraîne dur pour ça. On ne prend pas du plaisir à se faire siffler à la fin des matches parce qu’on n’a pas été bons, d’entendre le ras-le-bol des supporters. On veut communier avec ce public.

" On ne peut plus se permettre de perdre d’un ou deux points"

Depuis que vous êtes réunis à Marcoussis, à quoi vous rattachez-vous pour ne pas tomber dans le doute ?

J.P : On essaye de se resserrer sur notre groupe et tout le travail qu’on effectue ensemble. Ça fait trop longtemps qu’on passe à côté de peu. On ne peut plus se permettre de perdre d’un ou deux points. Dans le contenu, il y a de bonnes choses mais on ne valide jamais vraiment notre travail. Même si elle est moche, il nous faut cette victoire.

XV de France - Jefferson Poirot et les Bleus à l'entraînement avant le choc face à l'Afrique du Sud

XV de France - Jefferson Poirot et les Bleus à l'entraînement avant le choc face à l'Afrique du SudIcon Sport

Contenus sponsorisés
0
0