Icon Sport

Lopez doit régler la mire

Lopez doit régler la mire
Par Rugbyrama

Le 21/08/2019 à 16:02

XV DE FRANCE - Camille Lopez n'a réussi que 50% de ses coups de pied samedi à Nice contre l'Écosse. Une contre-performance inquiétante à l'approche du Mondial.

C'est à la fin du bal qu'on paye les musiciens. Cet adage sera sans doute l'issue de secours des fervents défenseurs du Clermontois Camille Lopez. Samedi soir à Nice, l'ouvreur du XV de France n'a pas forcément marqué des points, c'est le cas de le dire. Titularisé en charnière aux côtés d'Antoine Dupont, Lopez a confirmé le mal français de l'après Michalak, trouver un ouvreur fiable face aux perches. Bien que sa transformation physique soit impressionnante, et qu'il apparaisse désormais affûté comme un Opinel tout neuf, le natif de Mauléon a raté 50% de ses coups de pied, soit 3 sur 6. Pour sa défense, les trois transformations consécutives qu'il a manquées n'étaient pas les plus simples, en coin.

Pour autant, même si l'indulgence est devenue une qualité rare en ce bas monde, devons-nous nous contenter d'un taux de réussite si faible, surtout dans un match sans enjeu comme celui-là, et surtout au vu de ce qui nous attend dans un mois au Japon ? Car mis à part ça, le match de l'ouvreur français à, dans l'ensemble été plutôt bon.

Quelles solutions à l'ouverture ?

S'il ne donne pas pleinement satisfaction au duo Brunel-Galthié, le statut de titulaire de Camille Lopez va sans doute disparaître. Mais alors, qu'elles sont les alternatives ? Tout d'abord, le poste de demi d'ouverture pourrait être confié au jeune Romain Ntamack. Lors du dernier Tournoi des Six Nations, le Toulousain a assumé ce rôle, en Italie notamment. Même s'il a été davantage titularisé au centre cette année avec le Stade Toulousain, il peut couvrir les deux postes, à un niveau sensiblement égal.

La deuxième option consisterait à faire jouer Thomas Ramos. Ancien meilleur réalisateur de Pro D2 avec Colomiers, et meilleur réalisateur du Top 14 cette saison avec 259 points inscrits, la capacité de l'arrière stadiste à garder son calme face aux perches n'est plus un secret pour personne. Cela dit, il faudrait encore qu'il soit sur le terrain pour pouvoir ajuster la mire...

Enfin, dernière solution, mais elle paraît moins probable, confier le but à Baptiste Serin. Mais la route sera longue avant d'arriver à un tel résultat. Car en effet, le néo Toulonnais a achevé l'exercice 2018-2019 à la septième place du classement des meilleurs réalisateurs avec 175 points ce qui est plus que tout autre français présent dans la liste des 37 (hormis Ramos). Réponse le 21 septembre, en espérant, quel que soit le nom couché sur la feuille, une autre réussite pour le buteur tricolore.

Par Samuel Cadène

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0