Icon Sport

La Tournée d’été en Nouvelle-Zélande avec quels joueurs ?

La Tournée d’été en Nouvelle-Zélande avec quels joueurs ?

Le 24/04/2018 à 10:01Mis à jour Le 24/04/2018 à 11:33

Les Bleus s’envoleront en juin prochain en Nouvelle-Zélande pour une tournée d’été périlleuse. Avant de publier sa liste, suspendue aux aléas des blessures, le sélectionneur Jacques Brunel pourra faire un premier état des lieux début mai.

Voilà un peu plus d’un mois que le Tournoi des 6 Nations a livré son épilogue et le sujet équipe de France est un peu relégué au second plan, derrière la coupe d’Europe et le sprint final pour les phases finales. Jacques Brunel et son staff sont pourtant à pied d’œuvre pour boucler leur tour de France des clubs. Comme un clin d’œil, l’ancien manager de l’UBB était à Chaban-Delmas ce dimanche pour assister à la demi-finale de Champions Cup entre le Racing 92 et le Munster (27-22). Pas étonnant si on considère que 9 des 45 joueurs retenus pour le court rassemblement à Marcoussis, du 7 au 9 mai, étaient sur la pelouse girondine.

Teddy Thomas - France

Teddy Thomas - FranceIcon Sport

Tous titulaires et tous à leur avantage, Teddy Thomas le premier. Rappelé pour la première fois depuis sa sortie nocturne à Édimbourg en février, à l’instar de Felix Lambey, Louis Picamoles, Anthony Belleau ou Rémi Lamerat, l’ailier francilien a cartonné en inscrivant un doublé et en offrant un essai à Maxime Machenaud. S’il ne s’est pas encore racheté une conduite et un état d’esprit, l’ancien Biarrot donne quand même beaucoup d’éléments à Brunel pour le remettre dans la boucle.

Maxime Machenaud à la fin du match France vs Irlande le 03/02/2018

Maxime Machenaud à la fin du match France vs Irlande le 03/02/2018Icon Sport

Un choix déjà restreint à l’ouverture

Autre "fêtard" punis, Anthony Belleau devrait aussi avoir une seconde chance. Non pas qu’il ait crevé l’écran depuis le mois de mars mais parce que son coéquipier en club François Trinh-Duc a vu ses chances de partir en Nouvelle-Zélande compromises à cause d’une grosse entorse accromio-claviculaire subie contre Montpellier. Aussi parce que Lionel Beauxis s’est désagrégé durant le Tournoi, que Jules Plisson part de très loin dans la hiérarchie des dix et que Camille Lopez n’aura au mieux que cinq matchs dans les jambes depuis son retour de blessure.

Anthony Belleau (France)

Anthony Belleau (France)Icon Sport

Comme Trinh-Duc, et sauf miracle, d’autres Bleus potentiels tomberont d’ici la fin de saison, notamment dans des phases finales toujours plus violentes d’année en année. Ce qui permettra peut-être d’accélérer le retour des grands blessés clermontois Lopez, Penaud, Fofana et Parra et pourquoi pas de relancer des Maestri, Médard, Atonio, Plisson ou encore Vakatawa, laissé à quai en fin de Tournoi.

François Trinh Duc (France)

François Trinh Duc (France)Icon Sport

Contenus sponsorisés
0
0