Icon Sport

Brunel : "Rivaliser avec la meilleure nation du monde"

Brunel : "Rivaliser avec la meilleure nation du monde"

Le 19/03/2018 à 09:48Mis à jour Le 19/03/2018 à 10:03

Le sélectionneur Jacques Brunel a accordé un long entretien à Midi Olympique où il fait le bilan du Tournoi et se projette aussi sur la prochaine tournée d'été qui doit se dérouler en Nouvelle-Zélande avec trois tests face aux Blacks.

Rugbyrama : Votre staff pourrait-il évoluer d'une façon ou d'une autre, dans les semaines à venir ?

Jacques Brunel : On peut le compléter encore... Nous allons surtout suivre des joueurs tout au long de l'année prochaine. Cela suppose une mise à disposition plus large pour Sébastien Bruno, par exemple. Je veux que les joueurs sachent qu'on les regarde, qu'on les suit. Nous ne couperons pas le contact avec les entraîneurs de clubs.

Quel est le but, en Nouvelle-Zélande ?

J. B. : Améliorer ce que l'on a montré dans le Tournoi, rivaliser avec la meilleure nation au monde.

Il avait été question que Travers et Labit vous accompagnent en Nouvelle-Zélande en tant qu'observateurs. Iront-ils ?

J. B. : C'est une possibilité. Ils l'avaient souhaité et nous en parleront ensemble cette semaine.

Parlons de cet essai casquette marqué par les Gallois après une incompréhension de vos joueurs à la retombée d'un coup d'envoi. Que s'est-il passé, au juste ?

J. B. : Le doute est venu du fait que le ballon soit tombé avant les dix mètres. Les joueurs n'ont pas voulu le toucher, ont pensé que le ballon s'arrêterait là et ont été surpris par le rebond. On connaît la suite...

Est-ce une méconnaissance de la règle ?

J. B. : Non. Je pense qu'ils ont juste été surpris que le ballon aille au-delà des dix mètres après le rebond. La règle, ils la connaissent. Enfin, j'espère...

Contenus sponsorisés
0
0