Icon Sport

Volavola en joker de luxe du côté de Bayonne

Volavola en joker de luxe du côté de Bayonne
Par Midi Olympique

Le 17/01/2022 à 14:02Mis à jour Le 17/01/2022 à 15:11

TRANSFERTS - L'Aviron bayonnais a perdu son demi d'ouverture titulaire, Maxime Lafage, pour deux mois. Par ce fait, les dirigeants basques étaient à la recherche d'un joker médical, ils ont trouvé la perle rare en la personne de Ben Volavola. Selon les informations de Midi Olympique, le demi d'ouverture va rejoindre Bayonne jusqu'à la fin de la saison.

Il fallait aller vite du côté de Bayonne ! À la suite de la blessure de Maxime Lafage, absent pour deux mois, l’Aviron avait dans un premier temps décidé de rapatrier le jeune Thomas Dolhagaray, prêté à Carcassonne depuis le début de saison. L'international des moins de 20 ans était d'ailleurs remplaçant ce vendredi soir face à Aurillac, quelques heures après son retour dans son club formateur.

En parallèle, les Basques étaient à l’affût d’un joker médical pouvant ajouter une plus-value au poste : selon les informations de Midi Olympique, les dirigeants bayonnais ont trouvé leur bonheur en la personne de Ben Volavola (31 ans, 40 sélections). Le Fidjien du Racing 92 viendrait en prêt jusqu’à la fin de la saison. L'ancien joueur des Crusaders a peu de temps de jeu cette saison du côté des Ciel et Blanc. Pourtant, Volavola avait une belle carte à jouer avec les Franciliens. Il sortait d'un dernier exercice plus que concluant avec Perpignan. Bon animateur tout en restant par moment fantasque, il a mené d'une main de maître l'Usap jusqu'au titre de champion de France en Pro D2.

Malheureusement pour lui, il n'a pas réussi à tirer son épingle du jeu avec le Rcing 92. Barré par Finn Russell et Antoine Gibert au poste, lui qui peut aussi évoluer à l'arrière n'a disputé que quatre petits matchs depuis le coup d'envoi de la saison. À Bayonne, il arriverait dans la peau d'un titulaire en puissance au poste de demi d'ouverture. Dans un premier temps, il sera en concurrence avec Manu Ordas et Thomas Dolhagaray pour avoir le numéro dix dans le dos. Ensuite, au retour de Maxime Lafage, il pourra être utile au poste de premier centre ou en dernier rideau dans la ligne arrière basque.

Contenus sponsorisés