Midi Olympique

UBB : l'incroyable moisson du contre en touche

UBB : l'incroyable moisson du contre en touche
Par Jérôme Prevot via Midi Olympique

Le 18/09/2021 à 18:58Mis à jour

TOP 14 - Les sauteurs bordelais ont chipé onze ballons en touche aux Castrais. Une performance rarissime qui les a remis dans une partie mal embarquée.

L'UBB n'a pas gagné à Castres, mais son match (23-23) reste une bonne performance. Ils ont été menés 10-0 rapidement et on les a sentis mal embarqués dans la première demi-heure. Mais ce que l'on retiendra de cette partie à rebondissements, c'est l'incroyable performance des sauteurs girondins : onze ballons interceptés sur lancer adverse : une statistique assez étourdissante, l'une des meilleures que nous ayons observées. Bravo donc aux Jolmes, Douglas, Woki et Roumat, ils ont totalement déboussolé l'alignement adverse. A un tel point que le public de Pierre-Fabre (Pierre-Antoine) a salué d'une clameur enjouée les quelques prises "assurées" par les sauteurs castrais en fin de match.

"On savait qu'on pouvait faire quelque-chose dans ce domaine. Je ne les trouvais pas très bien huilés, pas très grands non plus. On se doutait qu'on pouvait leur mettre la pression par notre contre, comme nous l'avons fait lors des rencontres précédentes. Avec cette touche "grande", on prend le risque de se faire "porter les ballons", mais on en a volé un paquet, je ne sais pas combien, donc au final on s'en est très bien sortis", diagnostiquait Urios pas mécontent de ce tour joué à son ancien club.

Les Castrais n'ont pas enclenché tant de "ballons-portés" que ça, c'est vrai, même si Arrata, le demi de mêlée uruguayen a réussi à marquer après l'une des rares "cocottes" organisée par le pack du CO. Mathieu Babillot aussi a rendu sportivement hommage à ses vis-à-vis : Cameron Woki et Alexandre Roumat. Les Bordelais auraient dû s'appuyer sur cette moisson pour ferrer le poisson et arracher un succès dans le Tarn.

Contenus sponsorisés