Icon Sport

Le LOU Rugby en mode sang et or

Le LOU Rugby en mode sang et or
Par Rugbyrama

Le 18/09/2021 à 16:57Mis à jour Le 18/09/2021 à 17:14

TOP 14 - Pour la troisième journée de la saison de Top 14, Lyon s’est montré intraitable à domicile, en disposant du promu perpignanais sur le score de 47-3 (Bonus offensif). Les Lyonnais ont su faire couler leur sang pour reconquérir leur coach Pierre Mignoni, et ont livré une prestation offensive en or pour venir à bout des Catalans, trop juste pour offrir une véritable résistance.

Toutes les conditions étaient réunies au Matmut-Stadium, pour que le LOU Rugby nous offre une belle prestation. Beau temps, public réceptif et cet esprit de revanche, né d’un match plutôt manqué la semaine passée à Pau, étaient au rendez-vous. Encore fallait-il mettre ces ingrédients dans le bon ordre, pour faire monter la mayonnaise d’une victoire bonifiée, ce que les Rhône-alpins ont su réaliser avec une certaine aisance et sept essais au compteur.

C’’est vrai que dans le camp d’en face, Perpignan avait fait le choix du turnover, avec pas moins de 13 changements par rapport à l’équipe qui a triomphé de Biarritz samedi dernier. Une équipe de l’USAP qui a privilégié le jeu avant tout, ne tentant qu’une seule pénalité en première période. Mais sans véritable repère, le XV concocté par Patrick Arlettaz ne pouvait pas faire grand-chose devant un LOU-Rugby, qui a déroulé tranquillement son rugby dans le premier acte. Trois essais, de Bamba tout en puissance (5e), de N’Gatai sur interception (11e) et de Barassi, suite à un bon travail de ses avants (28e), ont donné une première ampleur au score aux hommes de Pierre Mignoni. Seule ombre au tableau de marche lyonnais, la blessure de Pierre-Louis Barassi sur l’action de son essai. La cheville du jeune centre international restant plantée dans la nouvelle pelouse synthétique du Matmut-Stadium. Dans une première mi-temps écrasée par un généreux soleil, Lyon a répété ses gammes proprement, pour collecter déjà un éventuel bonus offensif (21-3).

Lyon récite son rugby, mais sans véritable pression en face.

Si le collectif perpignanais a proposé un jeu ouvert, sans réel efficacité d’ailleurs, Lyon a pu réciter son rugby avec pas mal de justesse et beaucoup d’application. Le deuxième acte ne faisant que confirmer la logique mainmise d’une équipe nettement supérieure, avec 4 essais supplémentaires. Berdeu (48e), Couilloud (72e), Arnold (78e) et Ivaldi (80e+1) ont su faire gonfler le score face à un adversaire, qui s’est peu à peu éteint au fil des minutes. Mais si le score est large et agrémenté d’un logique bonus offensif, tout n’a pas été non plus parfait dans une seconde période, où le rythme n’a fait que baisser. Les fautes de mains et de jeu se sont alors accumulées et Lyon a subi un carton jaune contre son pilier Xavier Chiocci (64e). Mais qu’importe, rien ne pouvait venir gâcher cette belle après-midi de fin d’été et le LOU a trouvé les ressources pour se montrer plus patient et plus efficace encore, sur ses offensives en fin de match. Une prestation que l’on peut tout de même qualifier de réussie et maîtrisée de la part des Lyonnais, mais qui demandera confirmation dès la semaine prochaine, avec un adversaire d’un tout autre calibre en face…

Fort de cette seconde victoire à domicile, avec bonus, Lyon se replace provisoirement en tête du classement, avec 10 points. Les joueurs de Pierre Mignoni vont tenter d’apporter dorénavant de la constance dans leurs performances, avec un gros test sur la pelouse synthétique, elle aussi, du Racing 92 (samedi prochain à 17h). Pour Perpignan, c’est un second revers à l’extérieur qui remet de la pression sur les Catalans (10e avec 4 points). Les Usapistes vont recevoir Toulon, ce même samedi (21h05), qui se présentera avec la ferme intention de rattraper les points perdus en ce début de saison.

Contenus sponsorisés