• Matthieu Jalibert - Bordeaux-Bègles
    Matthieu Jalibert - Bordeaux-Bègles
  • Madosh Tambwe et Matthieu Jalibert - Bordeaux-Bègles
    Madosh Tambwe et Matthieu Jalibert - Bordeaux-Bègles

Le Bleu du samedi : Jalibert, un retour au top au meilleur des moments

Le | Mis à jour

TOP 14 - Ce samedi soir, Matthieu Jalibert a ébloui de sa classe le duel entre Clermont et l'UBB. Grand artisan du match nul arraché par les Girondins, le demi d'ouverture de 23 ans est de retour au meilleur de sa forme, quelques heures avant de retrouver les Bleus. Il est notre Bleu du samedi !

On dit que les grands joueurs savent appuyer sur l’accélérateur quand leur équipe en a le plus besoin. Loin de nous l’idée de penser que Matthieu Jalibert avait oublié d’enlever le frein à main pour débuter la saison, mais il est vrai que le demi d’ouverture de l’UBB s’est quelque fois raté. On pense ici à ses deux coups de pied "plutôt faciles" selon son manager, loupés face à Toulouse lors de la première journée.

Mais ça va mieux pour Jalibert, et il l’a démontré ce samedi soir sur le pelouse de Clermont. Dès ses premières prises de balle, le public auvergnat a de suite compris qu’il allait être difficile de contenir le numéro dix bordelo-béglais durant l’intégralité de la rencontre. Cela s’est confirmé puisque Jalibert a percé la défense de l’ASM en première mi-temps laissant trois défenseurs jaune sur le carreau. Une action dont il a le secret. Au total, le numéro 10 de l’UBB a battu six défenseurs que l’intégralité de la partie.

Sa grande performance ne s’est pas arrêtée là puisque l’international français est à l’origine des deux essais girondins signés Madosh Tambwe. Sur sa première réalisation, l’ailier supersonique a été magnifique servi par une passe sautée de son ouvreur. Dans le second acte. Matthieu Jalibert a flairé le bon coup pour intercepter une passe au pied de Cheikh Tiberghien et ensuite servir Tambwe qui a terminé derrière la ligne. Vous l’aurez compris, sur la table de marque, le grand artisan de ce match nul arraché par l’UBB se nomme Madosh Tambwe. Sur le terrain, le patron était Matthieu Jalibert.

Sommes-nous également obligés de signaler son cinq sur cinq face aux poteaux ? Peut-être oui. Son 100% au pied donne encore un peu plus de relief à sa performance.

Madosh Tambwe et Matthieu Jalibert - Bordeaux-Bègles
Madosh Tambwe et Matthieu Jalibert - Bordeaux-Bègles

Une rencontre terminée à l’arrière

Ce dimanche, Matthieu Jalibert va retrouver Marcoussis et préparer la tournée d'automne avec les Bleus. Un poste fait parler ces derniers jours quand on évoque le XV de France : l'arrière. Melvyn Jaminet, touché à la cheville ne prendra pas part aux rencontres face à l'Australie, l'Afrique du Sud et le Japon. De même pour Romain Buros, qui était pourtant pressenti pour porter le numéro quinze tricolore en novembre. Le joueur de l'UBB est sorti touché à la cuisse ce dimanche soir... et c'est Jalibert qui a terminé la rencontre dans le second rideau girondin.

Après avoir débuté sa carrière chez les professionnels avec le numéro quinze dans le dos, le joueur de 23 ans peut offre une possibilité supplémentaire au staff des Bleus. Propre dans toutes ses interventions ce samedi soir, il a d'ailleurs eu le culot de tenter un drop de cinquante mètres pour offrir la victoire aux siens. Une tentative précise qui a échoué à quelques centimètres des poteaux. Jalibert a dû se contenter d'un nul malgré son énorme match - et comme si nous ne l'avions pas remarqué - il a rassuré ses plus fervents supporters après la coup de sifflet final au micro de Canal + : "Je me sens très bien, je suis à 100%"